100 jours après la Can, le DG de l’ONS, Ousmane Gbané, fait le bilan sur l’état des infrastructures sportives





100-jours-apres-la-can-le-dg-de-lons-ousmane-gbane-fait-le-bilan-sur-letat-des-infrastructures-sportives

Gbané Ousmane, rassure les ivoiriens sur la gestion des infrastructures sportives



Le directeur de l’Office national des sports (ONS), Ousmane Gbané, a fait le bilan sur l’état des infrastructures sportives et a donné ses défis et perspectives, lors d’un cocktail de presse organisé, ce jeudi 27 juin 2024, au stade Alassane Ouattara d’Ebimpé d’Anyama, autour du thème : « Infrastructures sportives de la Can : 100 jours après, état des lieux et perspectives ».

L’évènement a vu la présence effective du conseiller techniques du ministre délégué auprès du premier ministre chargé des sports et du cadre de vie, Adams Khalil, du directeur général du bureau national d’études techniques et de développement ( BNETD) Alphonse Noufé, des représentants des médias, et des experts en gestion d’infrastructures. Cette cérémonie, avait pour objectifs de dresser le bilan détaillé de la gestion des équipements et infrastructures sportives utilisés pendant la CAN, tout en explorant les projets à venir pour maximiser leur utilisation et assurer leur entretien.

« La Côte d’Ivoire veut être une exception et la Côte d’Ivoire veut vendre cette expertise, d’être capable, à l’issue d’évènements sportifs, de maintenir, d’entretenir et d’exploiter des infrastructures sportives pour le bonheur des ivoiriens. Nous y croyons, nous nous sommes engagés auprès du ministre délégué aux sports et je suis sûr qu’avec votre concours, nous y parviendrons », a déclaré le directeur de l’ONS Ousmane Gbané, tout en rassurant la disponibilité d’une équipe d’experts pour accomplir cette mission. « Il faudra compter sur les jeunes qui seront recrutés parmi les 5000 formés en 2023 et en attente d’insertion professionnelle dans la mise en œuvre d’un programme de vulgarisation des métiers des sports. », a-t-il lancé. 

Au cours de cette cérémonie, le premier responsable de l’ONS  a énuméré les défis qui sont d’assurer la maintenance et l’entretien des infrastructures sportives et l’hébergement, rechercher des alternatives pour la maîtrise du niveau de consommation en eau et en électricité des indifférents infrastructures, ensuite assurer une exploitation des différentes infrastructures  et enfin développer des compétences locales dans différents domaines en rapport avec l’entretien des infrastructures et des pelouses.

S’agissant des perspectives M. Gbané, envisage de mettre sous gérance, sous la supervision de comité national de partenariat public-privé (CN PP) les infrastructures d’hébergement de la Can, signer des stades d’entrainements avec les établissements et différentes structures, et organiser des journées portes ouvertes pour promouvoir les services existants dans les infrastructures.

En marge du cocktail, une visite guidée du stade olympique Alassane Ouattara a meublé cet évènement de grande envergure.

 

EA

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Crises au Burida / Irène Viéra ( DG) :’’Pourquoi je n’ai pas démissionné. ..’’

Le sport peut jouer un rôle crucial dans la prévention de l’extrémisme violent, selon l’ONU