AITEK Innovation summit 2024: la révolution technologique présentée comme une nécessité pour le développement de l’Afrique





aitek-innovation-summit-2024-la-revolution-technologique-presentee-comme-une-necessite-pour-le-developpement-de-lafrique

Le Sommet de l'innovation a réuni plusieurs experts de la technologie et de l'Intelligence artificielle à Abidjan



Abidjan a accueilli le vendredi 05 juillet l' « AITEK Innovation Summit », un événement d'envergure international  réunissant les professionnels de l'industrie numérique.

Cette rencontre qui avait pour thème « La révolution numérique, catalyseur d'une Afrique innovante en tant que moteur économique mondial » a permis de mettre en évidence le potentiel transformateur des technologies numériques sur le continent africain.

A cette occasion, l’expert en intelligence artificielle et initiateur de ce sommet, Redda Geloune a expliqué que « l’Intelligence artificielle est une nécessité qui demeure incontournable pour l’Afrique ». Il a dévoilé pour ce faire les impacts potentiels de l’IA sur l’avenir technologique du continent. Il a invité par ailleurs les autorités ivoiriennes à en faire une priorité nationale « afin de mieux accompagner la croissance actuelle et future »

Le ministre de la communication Amadou Coulibaly, présent à l’ouverture de l’événement, a saisi la balle au bond pour présenter les progrès réalisés par la Côte d'Ivoire en matière de fiabilité énergétique, précisant que le pays connaît un taux moyen de coupure d'électricité de 29 heures par an. « Pour les pays occidentaux, cela peut paraître énorme. Mais en Afrique de l'Ouest, le taux moyen de coupure d'électricité est de 980 heures par an. Nous avons 29 heures. Si vous faites le calcul, cela nous ramène à moins de 3 minutes par jour alors qu'ailleurs vous avez 10 heures de coupure d'électricité par jour », a-t-il comparé.

Plusieurs panels, une grande exposition et des rencontres B to B de haut niveau ont meublé ce sommet qui marque une étape significative dans l'engagement de l'Afrique à devenir un acteur clé de la révolution numérique mondiale..

 Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Éducation nationale : Le lycée d’excellence de Grand-Bassam fin prêt pour la rentrée

Le jeune rappeur ivoirien Ezamafork est mort