Grève des enseignants : Une association des parents d’élèves veut passer à l’offensive





Grève,enseignants


Des parents d’élèves, réunis au sein de l’organisation des parents d’élèves et des consommateurs s’élève contre cette autre grève lancée par la Coalition du secteur éducation formation de Côte d’Ivoire (Cosefci) depuis le mardi 14 Mai dernier.

Selon Mamadou Bereté, porte-parole de cette organisation qui a animé une conférence de presse ce jeudi 16 mai à Adjamé, cette autre grève est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

"Nous refusons  que les enseignants sacrifient l’année scolaire et l’avenir de nos enfants. Pour des accessoires de salaires, ils ne vont pas continuer à troubler le cours normal de l’école. Ils peuvent revendiquer, mais pas jusqu’à l’arrêt total des cours avec des menaces contre ceux qui ne suivent pas leur mot d’ordre", a-t-il lancé.

Il a annoncé qu’au sortir de cette rencontre avec la presse, il donnait une semaine à la Cosefci pour mettre fin à cette grève.

"Nous donnons un ultimatum d’une semaine aux enseignants grévistes pour mettre fin à leur grève. Si la situation persiste, nous envisageons une grande marche pacifique à travers le pays", a-t-il affirmé, tout en demandant un "sursaut national" de tous les parents d’élèves afin de sauver l’avenir des enfants.

Outre cette action, cette organisation demande au Président de la république de suspendre tous les grévistes, tout en protégeant ceux qui veulent "enseigner les enfants afin de mériter leurs salaires".

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Assemblée Nationale : Amadou Soumahoro demande de durcir les lois contre le terrorisme, ce fléau qui gangrène les Etats

Quels voyants pour ces temps de la fin ?