Réforme de la CEI : Voici les raisons de l’absence du FPI à la rencontre du jeudi





CEI,FPI,Affi N'Guessan,gouvernement


Le Front populaire ivoirien (FPI) n’a pas participé à la rencontre gouvernement – partis politiques relative à la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI). La raison est que dans son courrier de convocation à cette réunion, la partie étatique n’a pas précisé les termes de référence. Pour le parti à la rose, il n’est pas possible d’avancer efficacement sans une base de travail.

Néanmoins, le parti que dirige Affi N’Guessan a dépêché un émissaire en la personne du député  Kouakou Kra à la Primature où ce dernier a remis un courrier au ministre de l’Intérieur, Sidiki Diakité, résumant la position du FPI. 

C’est seulement deux jours avant la rencontre que le Front populaire ivoirien a reçu un courrier l’informant de la rencontre du jeudi. Dans ledit courrierexplique les responsables de ce parti, aucun terme de référence n’y figurait. C’est pourquoi, le parti du président Affi N’Guessan s’est abstenu d’y participer, précisant qu’il ne s’agit pas d’un boycott. D’ailleurs, ce parti de l’opposition a clairement exprimé sa volonté de participer aux prochaines rencontres si les conditions qu’il a exposées sont respectées. 

Modeste KONÉ 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Le vice-président de la République est rentré d’Italie après une série d’intenses activités du 24 au 26 février derniers

Togo: forte restriction aux manifestations publiques