PDCI, les bons points pour 2020







Le président Henri Konan Bédié a décidé de mener, malgré les coups bas de son ex -allié, Alassane Ouattara, le Pdci-Rda à la victoire en 2020. Et pour y parvenir, il n’hésite pas à mettre hors d’état de nuire, même ceux de ses proches qui se mettent en travers du chemin de son parti, pour la reconquête du pouvoir. Après Adjoumani et ses suiveurs en passant par l’ex directeur de cabinet, c’est Jean Marc Bédié qui vient d’en faire les frais. Il a été relevé de ses fonctions de Président du comité de gestion du site Web et de l'Economie numérique du PDCI-RDA. Candidat indépendant à la mairie de Daoukro lors des municipales du 13 Octobre 2018 contre le candidat du PDCI-RDA, Jean-Marc Bédié s'est permis d'initier une pétition auprès des secrétaires de section du PDCI-RDA, dans le but d'un rapprochement entre Bédié et Ouattara. Une pétition que le secreaire exécutif du PDCI-RDA, Maurice Kakou Guikahué a vite fait de démentir. La direction du PDCI-RDA  a porté à la connaissance des délégués départementaux, communaux et généraux, des membres des instances du parti, des secrétaires généraux de section, des membres des structures spécialisées, des militantes, des militants, des sympathisantes, des sympathisants du PDCI-RDA que des personnes dont Jean-Marc Bédié se disant mandatées par son excellence Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, ne l’était pas en vérité. La  pétition dont il s’était fendu avait des objectifs douteux et visai Enfin le communiqué final du 6e Congrès extraordinaire à l’Hôtel de la paix appelle tous les militants et militantes, les sympathisants et sympathisantes du PDCI-RDA, à une mobilisation forte et à une union sacrée autour de SE Henri Konan Bédié, Président du Parti à qui le Congrès demande la convocation, dès 2019 d’une convention de désignation et d’investiture du Candidat du PDCI-RDA, militant actif et discipliné, pour l’élection présidentielle de 2020.

Le Congrès rassure les militantes et militants de la détermination du parti à reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020 et les engage à s’organiser pour affronter l’âpreté des joutes électorales à venir.

 t à semer le trouble dans l’esprit des militants.  Après avoir freiner l’action de cet autre ennemi du parti, la direction du parti vient d’initier la sensibilisation des militants. Objectif emmener les militants à se faire recenser en vue de prendre leurs cartes d’adhérents au parti septuagénaire.  Les mettre en ordre de bataille pour ce grand parti. C’est en cela que le président demande à tous les responsables de venir et de s’approprier l’outil, le PDCI-RDA en prenant leurs cartes PDCI-RDA. Se faire identifier en prenant leurs cartes d’adhérent. Les attaques contre le Pdci démontrent que le parti est solide. Ses adversaires pensaient l’abattre mais le parti à l’image du sphinx renait chaque fois. L’heure a sonné, les militants du PDCI sont exhortés à ne plus avoir honte. Mais, de passer le message dans les quartiers, les hameaux, relayer l’information de la caravane du recensement afin que chaque militant du PDCI ait sa carte de militant. Pour coller à la nouvelle stratégie politique adoptée, la page des unifiés étant tournée, place est désormais faite au contentieux électoral après les élections locales et la  présidentielle de 2020. Les jours qui s’annoncent seront des périodes de manipulation de tout genre, les militants sont appelés à demeurer vigilants et d’éviter de tomber dans l’intoxication, d’autant plus que ce jeu est déjà lancé. Ne pas prêter attention aux injures et message permanent dans ce sens. Le PDCI et son président sont accusés de tous les maux, ils sont diabolisés. Faisant fi de toutes ces attaques les militants et militantes, les sympathisants et sympathisantes du PDCI-RDA, sont invités à rester mobilisés, forts et à une union sacrée autour de SE Henri Konan Bédié, Président du Parti en vue de préparer, pour 2019 la convention de désignation et d’investiture du Candidat du PDCI-RDA, militant actif et discipliné, pour l’élection présidentielle de 2020. La détermination du parti à reconquérir le pouvoir d’Etat en 2020 est sans faille et les militants sont engagés à s’organiser pour affronter l’âpreté des joutes électorales à venir.

En lecture en ce moment

La présidence de la Côte d’Ivoire au Conseil de sécurité placée sous plusieurs signes (Alassane Ouattara)

Sangaré Yacouba, coordonnateur du festival Ciné Droit Libre : ‘’On peut avoir accès à la justice sans argent parce que c’est un droit’’