Prix Cedeao du meilleur journaliste pour l’environnement : Le sénégalais N’Diol Mactar Seck lauréat de l’édition 2018





prix Cedeao,meilleur journaliste,environnement,developpement durable,Olivier Yro,Andy Costa


Initié par l’Organisation des journalistes professionnels de Côte d’Ivoire (Ojpci) présidée par Olivier Yro, la cérémonie de remise du Prix Cedeao du meilleur journaliste pour la protection de l’environnement et le développement durable, a eu lieu le mardi  20 novembre, à la représentation locale de l’institution, sise à Cocody Lycée classique.

 Une vingtaine de journalistes étaient en compétition dans trois catégories : Presse écrite, Radio et télévision. Après délibération, le jury présidé par Zio Moussa, président de l’Observatoire de la presse, de la déontologie et de l’éthique (Olped-Côte d’Ivoire) a désigné le journaliste sénégalais, N’Diol Mactar Seck, lauréat du prix de la presse écrite.

Un prix d’encouragement dans la catégorie télévision est revenu au journaliste indépendant ivoirien Andy Costa, initiateur du concept ‘’Tous au transport vert’’. Quant au prix de la Radio, il  n’a pas été attribué pour insuffisance de production.

Plusieurs prix sectoriels ont été décernés pour récompenser les entreprises respectueuses de la Responsabilité sociétale et environnementale (Rse). La Cnps, le Cabinet de Communication ‘’Incognito’’, la multinationale immobilière ‘’Zoh Henan Guoji’’ et le Conseil Café Cacao ont pour ce faire, été honorés pour leur contribution à l’amélioration et à la sauvegarde de l’environnement.

Notons que cette cérémonie s’est déroulée en présence de Carlos Babacar M’Baye, représentant résident de la Cedeao, qui était entouré par la chefferie du village de Blokauss, des représentants du ministre de l’Environnement et du Développement durable, le Pr Joseph Séka Séka, et de la ministre de la Salubrité urbaine Anne Ouloto, ainsi que du Secrétaire Exécutif de Programme des nations unies pour le développement (Unep) et bien d’autres personnalités administratives et politiques.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

RDC: la censure frappe Koffi Olomide, qui dénonce des “abus de pouvoir”

Un début de démence ?