Un nouvel organe en charge de l’identification des personnes voit le jour en Côte d’Ivoire





Cni,Identification,Cote d'Ivoire,ONECI)


Le gouvernement ivoirien a adopté en conseil du ministre, mercredi, un décret consacrant la création d’un nouvel organe en charge de l’identification des personnes dénommé Office national de l’état civil et de l’identification (ONECI).

L’Office national de l’état civil et de l’identification (ONECI) remplace l’Office national d’identification (ONI) dissout également par décret. Organisé sous la forme d’une agence d’exécution, l’ONECI est créé, selon le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, pour « répondre au mieux » aux exigences de la politique de modernisation de l’état civil de l’identification des nationaux et des étrangers ainsi que du suivi des flux migratoires.  Il aura notamment en charge l’identification et la production des titres sécurisés. Sa création s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de l’identification et de l’immigration.

L’ONECI voit le jour dans un contexte de démarrage imminent d’une vaste opération de renouvellement de pièces d’identité dans le pays. Délivrées en 2009, au moins 8 millions de cartes d’identité vont expirer en juillet 2019, signale-t-on. Le sujet préoccupe et suscite des interrogations au sein des populations ivoiriennes.

Par ailleurs, le gouvernement, dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale d’identification, a adopté deux autres décrets dont l’un détermine la composition du numéro national d’identification (NNI) et l’autre relatif à l’utilisation obligatoire de ce numéro  dans de toutes les démarches administratives de la vie civile.

Ces deux textes précisent les caractères personnel, incessible, et permanent du NNI, qui sera attribué à toute personne vivant en Côte d’Ivoire, dans le cadre de la mise en œuvre du Registre national des personnes physiques  (RNPP).

Vaste projet du gouvernement ivoirien, le RNPP se veut un système qui va centraliser l’ensemble des informations sur l’état civil et la biométrie des personnes physiques en vue du renforcement de la gestion administrative et sécuritaire en Côte d’Ivoire.

Ainsi sera attribué « à chaque citoyen ivoirien et à tout étranger résident ou de passage en Côte d’Ivoire, sera attribué un numéro national d’identification (NNI) unique ».

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Football-LDC / Asec Mimosas-Wac (5e J) Amani Yao (coach) : « Il y va de notre survie »

Appel à la mobilisation pour accueillir les Eléphants : « Laissons ce folklore » (Bonaventure Kalou)