Promotion du genre/Voici la première Africaine à prendre la parole à l'Université américaine de Yale





Chimamanda Ngozi Adichie,Université Yale


L’écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie est entrée dans l'histoire le dimanche 26 Mai 2019,  en devenant la première Africaine à prendre la parole à la "Journée de la classe de Yale", de la célèbre université privée américaine située à New Haven dans le Connecticut.

Lors de son allocution devant les étudiants, Adichie a abordé un certain nombre de sujets, notamment son engagement en faveur de la justice sociale et de l'égalité des sexes.

À un moment donné de son discours, Adichie a fustigé le comportement des hommes qui exigent que leurs femmes leur soient soumises.

"Le monde est plein de gens comme cet homme. Est-ce nécessairement ma responsabilité de les éduquer ? Non . Est - ce que je veux? Oui. Pourquoi? Parce que je pense que cela vaut la peine de donner aux gens le bénéfice du doute. Parce que je pense que cela vaut la peine d'essayer de changer l'esprit d'une personne si cela conduisait à un plus grand bien humain ”, a-t-elle déclaré.

Adichie, qui est également une ancienne élève de l'université, a également encouragé les étudiants à se demander ce qu'ils pensaient que l'Amérique devrait être.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Après les obsèques de DJ Arafat : Les larmes du ministre Hamed Bakayoko

Lakota / Lancement de campagne pour les municipales : "Nous allons valider notre victoire du 13 octobre 2018" (Abdoulaye Kouyaté)