Licenciement à Fraternité matin/Le ministre Sidi Touré : "Il nous a fallu prendre des mesures courageuses"





Conseil des ministres,Licenciement,Fraternité matin,Frat Mat,Sidi Touré,Zouan Hounien,Porte-parole du gouvernement


    

Le ministre Sidi Touré de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement, estime qu’"il a fallu prendre des mesures courageuses" dans la restructuration de la Société nouvelle d’édition et de presse de Côte d’Ivoire (SNEPCI), société éditrice de Fraternité matin, quotidien gouvernemental. Ce jeudi, lors du compte-rendu du Conseil des ministres, il a dit que cette décision, qui a abouti à des licenciements, est dans l’ordre normal de la gestion d’une entreprise.
Dans le cadre de la restructuration de la SNEPCI, la direction générale de Fraternité matin a rendu public, mardi, une liste de 123 agents licenciés dont 11 journalistes.
Selon le porte-parole du gouvernement, "depuis plus de 10 ans, la SNEPCI subit les contre-coups en terme d’organisation, des difficultés d’ordre opérationnelle et financière". Il pense qu’une telle mesure a été prise selon "des critères objectifs". Ajoutant que ce n’est pas nouveau en la matière, mais "qu’il faut juste que les personnes impactées par ces mesures soient accompagnées de façon digne et reçoivent les éléments consécutifs à leurs droits".
Concernant Zouan Hounien où, depuis mercredi, autochtones Yacoubas et allochtones Malinkés s’affrontent, le ministre a annoncé que le gouvernement a déjà fait un appel au calme et suit l'évolution de la situation.

Modeste KONE

    

En lecture en ce moment

Après avoir occasionné un grave accident, un chauffeur de Gbaka arrêté

Décès de Boua Opportune (Awoulaba 2019): Son fils raconte ses derniers instants