Athlétisme/ Marie-Josée Ta Lou confirme sa participation au HandiMarathon d’Abidjan





Athlétisme,Talou Marie Josée,HandiMarathon


       

Deux fois vice-championnes du monde d’athlétisme à Londres en 2017, au 100 et 200 m, l’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou a confirmé, jeudi, sa participation à la première édition du HandiMarathon qui aura lieu le 02 décembre à Abidjan et dont le top départ sera donné au Lycée Sainte Marie de Cocody.

« Nous sommes tous des handicapés en sursis. C’est un honneur pour moi de prendre part à cette compétition pour prouver aux personnes en situation d’handicap que nous sommes à leurs côtés et que nous sommes tous pareil », a exprimé Ta lou également championne d’Afrique aux 100 et 200 mn en août à Assaba au Nigéria, lors d’une conférence presse tenue à la salle Nicolas Dioulo de l’Hôtel du District d’Abidjan.

Marie-Josée, ambassadrice de cette édition, aura à ses côtés son ancien coach, le paralympique Koné Oumar, l’athlète le plus médaillé au monde en dépit de son handicap (bras droit amputé à la naissance, avec 83 médailles à son actif dont 61 en or, 16 en argent et 6 en bronze).

Organisée en prélude à la Journée internationale du handicap, décrétée le 03 décembre 1992 par les Nations Unies, l’édition 2018 du HandiMarathon d’Abidjan compte rassembler plus de 3 000 coureurs en situation ou non de handicap, a annoncé la présidente du comité d’organisation, promotrice de l’événement, Danièle Adahi Bikpo.

« Le HandiMarathon d’Abidjan, c’est un marathon comme tous les autres, sauf que les personnes valides viennent pour encourager, motiver les personnes en situation de handicap. Et c’est seulement les personnes en situation de handicap qui gagnent au HandiMarathon », a-t-elle précisé.

Selon Mme Adahi Bikpo, par ailleurs patronne de Ivoirehandicap.net, un site de promotion des personnes en situation de handicap, la compétition se déroulera sur trois parcours à savoir, le 11 km pour les personnes amputées du bras, les personnes atteintes d’un handicap intellectuel, les sourds et malentendants, le 2 km visant les personnes aveugle et celles en fauteuil roulant, et le 1 km qui pour les personnes de petite taille et les aveugles.

Axé sur le thème « Le défi à l’épreuve des réalités sociales », le HandiMarathon qui prévoit de récompenser 39 personnes en situation de handicap à travers des médailles d’or, d’argent et de bronze, a été initié en vue de faire la promotion du sport de masse et des personnes en situation de handicap, et aussi à favoriser leur intégration sociale. Il s’agit, en substance, de sensibiliser la population dans son ensemble afin de lever les barrières et préjugés pour une société plus inclusive.

(AIP)

       

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Forces armées : Le président de la République a approuvé de nouvelles nominations

Contentieux électoral à Bassam : Après le rejet de son recours par la Cour Suprême, le message d’apaisement d’Ezaley