La FIF annule les sanctions disciplinaires contre Koné Cheick et Salif Bictogo





Football,Fif,Cheick Oumar,Salif Bictogo


Les membres du Comité exécutif de la Fédération ivoirienne de football (FIF), au cours d’une rencontre tenue mercredi, à Abidjan, a décidé de l’annulation des sanctions disciplinaires frappant les présidents Koné Cheick Oumar de l’Africa Sports d’Abidjan et Salif Bictogo, du Stella Club d’Adjamé.

Cette information émane d’un communiqué de la faitière, signé de son directeur exécutif, Jean-Baptiste Etiassé et disponible sur son site officiel.

Cette mesure de clémence s’inscrit dans la volonté d’apaisement du président de la Fédération, Augustin Sidy Diallo, qui, lors de l’Assemblée générale mixte du 25 mai, à Yamoussoukro, avait décidé de lever toutes les sanctions à l’endroit de toutes les personnalités du monde du football.

Quatre autres dirigeants de clubs doivent aussi bénéficier de cette mesure de levée de sanction. Seulement, le comité exécutif leur demande de renoncer à la voie de recours introduite auprès de la commission compétente.

Il s’agit de Roger Ouégnin de l’Asec Mimosas, d’Alexis Vagba de l’Africa Sports, d’Armand Gohourou de Agir Football Club de Guibéroua et d’Alain Gouaméné de l’Académie de Football Amadou Diallo (AFAD) d’Abidjan-Plateau.

Par ailleurs, le comité a aussi décidé, au cours de cette rencontre, de la révocation de la présidente de Moossou Football Club, Christine Ezoua, de son poste de présidente de la commission de football féminin et de son remplacement par la présidente d’Issia Wazi, Ginette Rosse.

Selon le communiqué, Mme Ezoua s’est rendue coupable « de manquements d’une extrême gravité rendant intolérable son maintien au sein de ladite instance ».

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Après sa sortie de prison, Soro offre deux sacs de riz à Alain Lobognon

PDCI-RDA : "Bédié n’a mandaté personne pour faire signer une pétition" (Guikahué)