À peine élu à la tête de la FESCI : Voici les premiers mots de Saint-Clair Allah





FESCI,Saint-Clair Allah


La Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire a élu samedi 1er juin son nouveau secrétaire général à Abidjan. Le puissant syndicat étudiant – qui a notamment été dirigé par Charles Blé Goudé et Guillaume Soro - joue traditionnellement un rôle de contestation important dans le pays. Cette fois, le Congrès de la Fesci était parrainé par le ministre de l’Enseignement supérieur alors que le gouvernement ivoirien cherche à renforcer son influence sur le syndicat.

L’élection du nouveau secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) s’est déroulée sans encombre. Issu du bureau national, Allah Saint-Clair, a été élu par consensus afin d’éviter toute contestation. « Il doit exister des oppositions idéologiques. Idéologiques ne veut pas dire la division systématique de la famille. Au finish, c’est la Fesci qui doit mener le combat. Et donc les représentants de toutes ces réflexions, c’est bien ma modeste personne », explique-t-il.

Lire la suite sur rfi.fr 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Dialogue sur la reforme de la CEI : Le parti de Sam l’Africain "se réserve le droit de ne pas reconnaître les résultats des travaux"

Gouvernance : la Côte d’Ivoire, l’un des pays ayant le plus progressé dans la résolution de certains problèmes récurrents (Rapport OBG)