Une alliance de dupes !







L’actualité politique cette semaine en Côte d’Ivoire, c’est l’information sur une probable alliance politique PDCI-Daoukro/FPI. La nouvelle a fait sourire bon nombre d’Ivoiriens qui croient à un rêve irréalisable. Bédié et Gbagbo dans une alliance, un tandem pour pédaler dans la même direction à l’occasion de la présidentielle d’octobre 2020 ?

On croit vraiment rêver, car l’entente parfaite est impossible entre les deux anciens chefs d’Etat qui ruminent dans leur cœur, des rancœurs, des soifs de vengeance, des récriminations et dents, chacun contre l’autre. Car, chacun reprochant à l’autre beaucoup de choses à l’autre. Le couac est assuré, garanti par l’égo de chacun. Sans nous voiler la face, nous osons ‘’prophétiser’’ que ce sera une alliance de dupes. Une alliance contre-nature qui fera sûrement retourner Félix Houphouët-Boigny dans son caveau familial de Yamoussoukro. Bédié, achèvera par cette alliance à venir, à réussir un ‘’deuxième parricide’’, ‘’une deuxième mort’’ du père de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Ce sera incontestablement, une manière du ‘’sphinx’’ de Daoukro de ‘’tuer’’ pour toujours l’héritage laissé par Nanan Boigny.

Mais heureusement que le président Alassane Ouattara et le RHDP à ses côtés sont ‘’les vrais gardiens’’ révélés de nos jours de l’héritage légué par le Bélier de Yamoussoukro. Ils y veillent comme la prunelle de leurs yeux. Pour faire échec aux grands diviseurs communs. Alors, disons avec tous les ivoiro-pessimistes que c’est une alliance déjà vouée à l’échec. Elle n’aura pas le temps de prospérer, ni d’inquiéter le RHDP qui est une grosse machine. Les deux hommes réunis et face au candidat naturel du RHDP, le président Alassane Ouattara, présentent des gros handicaps. Qui vont être révélés en temps opportun. Tous les deux apparaissent à nos yeux comme des ‘’has been’’ et des ‘’feuilles mortes’’ qui ne pèsent pas de nos jours un clou. Et font du bruit pour rien ! Quels sont ceux qui sont en train de les tromper ? Ils essuieront, ces deux-là, au verdict des urnes, la plus grosse honte de leur vie politique.

Bonne lecture à tous ! Et à la semaine prochaine inch’Allah, si un certain Soro Kigbafori Guillaume ne nous fasse pas passer de vie à trépas par ses hommes de main.

Bill Terrasson

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Rumeurs de la libération de Laurent Gbagbo : "Aucune décision n’a été prise" (porte-parole de la CPI)

Des agents de l’agriculture et des ressources animales en grève à San Pedro