Religion : "les appelés doivent approfondir leurs connaissances en théologie pour donner du crédit à leur ministère", selon un prophète





religion,prophète,Mahi


Le prophète Franck Mahi, fondateur de l’Eglise La montagne des Oliviers et du ministère de la puissance du saint esprit, a appelé les hommes de Dieu, notamment les pasteurs, les apôtres et les prophètes à approfondir leurs connaissances en théologie afin de donner du crédit à leurs ministères, lors d'un entretien.

En prélude à la remise officielle, le 2 décembre, de son diplôme de docteur en théologie, option prophétie, acquis au Revival center international (Centre de réveil international) de Melbourne, en Australie, l’homme de Dieu a insisté sur cet aspect qui, pour lui, est plus qu’important, surtout que pour certains, l’on devient pasteur quand il a raté sa vie.

" Quand on devient pasteur, on dit c’est parce que son avenir est raté qu’il est devenu pasteur. Ma première motivation, c’est d’encourager mes jeunes frères de ma génération à s’intéresser aux études en dehors de l’appel. A donner un crédit à leurs ministères et à leur appel, parce que quand tu as le doctorat, tu joins cela à ton ministère, tu as de la crédibilité non seulement aux yeux de Dieu mais à tous ceux à qui tu dois enseigner la parole du seigneur", a dit le prophète Franck Mahi.

Pour lui, en dehors du don, il faut d’autres outils nécessaires pour mener le combat. Pour lui, "le Saint esprit donnant en partie et les hommes apprenant en partie", les appelés de Dieu ne peuvent donner que des choses divines. A cet effet, il les a exhortés à apprendre également les choses physiques.

Poursuivant, il a invité les fidèles à chercher à approfondir leurs connaissances afin de ne pas se laisser tromper. "Quand tu es mieux renseigné, tu sais mieux comment t’y prendre".

Revenant sur la cérémonie de remise de son doctorat, le prophète a exprimé sa reconnaissance à ses devanciers et à tous ceux qui lui ont donné "la force et le courage de se frayer le chemin", avant d’invité les chrétiens et les populations dans toutes leurs diversités à se rendre à Yopougon où plusieurs hommes de Dieu de renom venus d’horizon divers notamment de l’Australie, de l’Europe de la sous-région et de la Côte d'Ivoire vont honorer de leur présence.

Il a également saisi l’occasion pour rappeler aux fidèles et au peuple de Dieu, la convention de l’église, prévue les 21, 22 et 23 décembre, au stade de la BAE, à Yopougon, pour faire le bilan de l’année, mais aussi faire de l’évangélisation.

 

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Les députés de l’opposition se retirent de la médiation visant à former le bureau de l’Assemblée nationale

FPI: La jeunesse de Guibéroua s’intéresse à la vie du parti