CAN 2019: le Mali au bord de la disqualification





Football,Can 2019,Fifa,Mali


A moins de deux semaines du coup d’envoi de la CAN 2019, la FIFA vient d’infliger une sérieuse piqûre de rappel à la Fédération malienne de football (Femafoot), placée sous tutelle de l’instance internationale depuis janvier 2018. En visite à Bamako, l’émissaire de la FIFA, Véron Mosengo-Omba, Directeur régional de la division Associations membres pour l’Afrique et les Caraïbes,  a ainsi fait passer un message clair aux autorités locales. « Si jamais l’Assemblée Générale prévue pour samedi prochain venait à être sabotée, la FIFA prendrait ses responsabilités », a dit le représentant de Zurich, après son entretien avec le Premier ministre malien Boubou Cissé. En clair : le Mali risquerait une « suspension de toutes les compétitions FIFA », à commencer par la CAN 2019. Pour rappel, une Assemblée générale est prévue pour ce samedi conformément à une feuille de route dressée par la Fifa pour la résolution de la crise du football malien. Cette AG devra permettre d’exécuter une décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) dans la crise, avant l’organisation de l’Assemblée générale élective pour désigner un nouveau président à la tête de la Fédération.  Mis en place depuis janvier 2018, le mandat du Comité de normalisation  désigné par la FIFA  a été prolongé à 3 reprises sans que la crise du football malien ne soit résolue. Entre intrusion gouvernementale et défiance de certains acteurs, l’institution dirigée par  Fatoumata Guindo peine a exécuté sa feuille de route notamment  l’organisation du championnat. C’est dans ce contexte qu’intervient  la menace de la FIFA qui pourrait empêcher les Aigles de disputer la CAN 2019.

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Le président Ouattara au 54ème sommet ordinaire de la CEDEAO à Abuja

"Tchomba", éloges bien mérités !