Grand carrefour de Koumassi, les grandes décisions du préfet d’Abidjan après la bagarre





Vincent Toh Bi,gare de koumassi,violences,syndicats


Après les récents affrontements entre fractions de syndicats de transporteurs au grand carrefour de Koumassi, ayant causé mort d’homme, le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi a pris quatre grandes décisions en vue de ramener la quiétude. 


VIOLENCES ENTRE TRANSPORTEURS À KOUMASSI : DÉCISIONS.
Suite aux violences entre groupes de transporteurs à Koumassi le lundi 10 Juin 2019, les concernés ont été invités par mes soins à l’effet de prendre connaissance des premières mesures urgentes prises :
-Fermeture des gares situées au Grand Carrefour de Koumassi à partir de ce jour 12 Juin 2019, fermeture renforcée par un arrêté municipal.
-Stationnement permanent des forces de l’ordre en ces endroits et interpellation immédiate de tout fauteur de troubles à l’ordre public ou pour non-respect des consignes municipales.
-Déferrement effectif auprès du Parquet de 5 personnes présumées impliquées dans les violences du lundi 10 Juin 2019; les enquêtes continuent pour identifier tous les autres auteurs de ces violences,
-Examen de l’interdiction d’activité de tout syndicat de transporteurs ou chauffeurs attentant à l’ordre public ou participant à des violences. Pareillement, non-autorisation de syndicats dont les dirigeants ont été impliqués dans des violences passées.
Nous sommes conscients que certaines des mesures causeront des désagréments aux populations pendant quelques jours, mais elles sont nécessaires pour assurer la sécurité des populations. Des mesures sont en train d’être prises pour améliorer la fluidité de la circulation et des déplacements des habitants des communes concernées par ces mesures.

En lecture en ce moment

Guinée/ Manifestations contre un 3e mandat de Condé : Plusieurs arrestations signalées

Football/ Ligue des champions: l’Asec prend une douche froide à Rabbat