Burkina-Putsch manqué : prison à vie requise pour Diendéré et Bassolé





Burkina Faso,putsch manqué,2015


Le procureur du tribunal militaire de Ouagadougou a requis lundi la prison à vie pour les deux principaux accusés du procès du putsch manqué de 2015 au Burkina Faso, les généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé.

Le procureur a retenu contre eux les charges de “trahison” et de “meurtres”, ainsi que celle d’“attentat à la sûreté de l’Etat” pour le premier et de “complicité” pour le second.

Le 16 septembre 2015, des soldats du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) avaient tenté en vain de renverser le gouvernement de transition mis en place après la chute du président Blaise Compaoré.

Lire la suite sur africaines.com

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Poursuivi par un entrepreneur québécois, Didier Drogba menace

Sodexam : Le DG Jean-Louis Moulot offre une cantine et 15 véhicules aux employés