Le Général Alexandre Apalo formel "La gendarmerie n’est pas faite pour ceux qui n’ont pas trouvé d’emploi".





Ecole de gendarmerie,présentation au drapeau,général Apalo


Le commandant supérieur de la Gendarmerie, le général de brigade Alexandre Apalo Touré, a réaffirmé, ce mercredi, lors de la cérémonie de présentation d’élèves sous-officiers de la gendarmerie au drapeau, tenue à l’école de gendarmerie d’Abidjan, que ce corps d’élite n’est pas faite pour recevoir ceux qui n’ont pas trouvé d’emploi, mais, il est fait pour recevoir ceux qui ont la vocation de servir, de la meilleure façon, la patrie.

"Vous devez démontrer que vous êtes là par vocation et non de façon accidentelle. La gendarmerie n’est pas faite pour accueillir ceux qui n’ont pas trouvé d’emploi mais elle est là pour recevoir tous ceux qui dans quelques endroits du pays d’où qu’ils viennent ont la vocation de servir de la meilleure façon ce corps d’élite, de servir de la meilleure façon, leur patrie, leur pays notre chère Côte d’Ivoire", a dit le général Apalo, s’adressant aux 601 élèves.

Poursuivant, il a soutenu que "la gendarmerie nationale demeure, une institution qui incarne la stabilité des valeurs et force le respect".

Le commandant supérieur de la gendarmerie leur rappelant la devise de la gendarmerie qui est « Pro-Patria, Pro-Lege » qui signifie "pour la partie-pour la loi", a réaffirmé leur attachement "indéfectible" à la patrie et aux lois républicaines.

"Elèves sous-officiers de la 1ère année, vous avez chois la gendarmerie, sachez que cela induit une lourde responsabilité, celle de votre engagement à honorer et à défendre vaillamment les couleurs nationales, et ce, jusqu’au sacrifice suprême", a-t-il prévenu.

Tout en réaffirmant l’engagement de ce corps d’élite à être en phase avec la vision de l’Ivoirien nouveau, le général a engagé les gendarmes à tourner le dos à la paresse sous toutes ses formes. Mais à avoir la culture du travail acharné dans l’excellence et l’intégrité.

Il a en outre insisté pour que les gendarmes s’approprient le concept de police de proximité qui place les populations au cœur de leurs actions.

Ce sont 601 élèves sous-officiers dont 30 filles de la promotion 2018-2020 qui ont été présentés au drapeau.
Cette cérémonie marque la fin de la formation commune de base, période au cours de laquelle les nouvelles recrues apprennent les rudiments de l’arme. Avant cette cérémonie, ces élèves n’étaient pas admis à participer à un cérémonial militaire en présence du drapeau, car "ils n’en étaient pas dignes".

Ces élèves, caractérisés par une discipline exemplaire, ont savamment exécuté l’hymne national et défilé devant, parents et amis, venus nombreux pour leur témoigner leur soutien.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Presse : Le SYNAPPCI Intègre la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ

Elizabeth II prête à quitter le trône ? Charles devrait hériter du pouvoir plus tôt que prévu !