Bamba Moriféré donne les détails de son arrestation





Bamba Moriféré,Arrestation


Après le meeting tenu, samedi, par des partis politiques de l'opposition où le Pr Bamba Moriféré n'a pas été tendre avec le pouvoir, la résidence du président du Rassemblement du peuple de Côte d'Ivoire (RPCI), a été investi par deux cargos d'une quarantaine de policiers. 

Revenant sur les péripéties de ces deux jours (samedi et dimanche), Bamba Moriféré explique.  
"Hier soir (samedi) aux environs de 20 h,  une escouade de policiers dans deux cargos, au nombre d'une quarantaine, ont investi ma résidence des deux plateaux sans aucune convocation et sans notification aucune pour dire qu'ils venaient me chercher à la demande du commissaire du 30e arrondissement, M. Cissé Mory pour m'auditionner", a expliqué Bamba Moriféré ajoutant que ses avocats ont fait le nécessaire pour que les agents rebroussent chemin "toute honte bue".

Pour lui, "il s'agissait ni plus ni moins que d'un enlèvement". Pour parer à toute éventualité, le professeur dit avoir pris des mesures conservatoires en rejoignant une résidence secondaire.  

"Entre 19 h et 20 h,  une escouade de policiers encagoulés défoncent la porte de ma résidence secondaire, sans autre forme de procès et m'amène manu militari à la préfecture de police", a-t-il denoncé, désapprouvant ces méthodes qui selon lui ne correspondent pas à l'état de droit pour lequel ils n'ont eu de cesse de se battre.

Bamba Moriféré est convoqué le 8 juillet à la préfecture de police oû il doit être entendu par un commissaire chargé des enquêtes, a-t-il fait savoir.

Lambert KOUAME 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Deuil : Arafat DJ est décédé

La réplique de Diabaté Adama a Bamba Moriféré : Quand on a pas de base électorale on n'insulte pas le gouvernement d'AGC.