Décédé le 5 juillet : Larry Cheick inhumé le jour de la sortie de "Labanco"





Larry Cheick,


L’artiste reggae Larry Cheick, décédé le 5 juillet dernier a été inhumé ce jeudi 18 juillet au cimetière  d’Abobo -Baoulé à Abidjan. 
Bien avant d’être conduit à sa dernière demeure,  la levée du corps du chanteur a eu lieu à Ivosep de Treichville en présence des professionnels de la culture ivoirienne et des artistes venus en grand nombre. Par la suite, une messe de requiem a été dite, en la paroisse Sainte Anne d’Abobo-Baoulé pour le repos de l’âme de l’auteur de "Ferima" qui s’est converti au catholicisme quelque temps après sa maladie.
Une journée émouvante, d’autant plus que c’est ce même jeudi que "Labanco" l’album posthume du chanteur, un maxi single de 2 titres (Labanco et Pourquoi moi?) plus deux remix, a été mis officiellement sur le marché à Abidjan. Une façon pour  Lucien Asté, chef du projet dudit album et producteur de dire qu’un artiste ne meurt jamais.
Pour preuve, c’est  un Larry souriant qui est présenté sur le fond de pochette noire. 
 “Si la demande est forte, a rassuré Lucien Asté, nous en produirons selon la demande”.
 Solange ARALAMON 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Elle est polluée et impuissante

Côte d’Ivoire : Les députés votent pour la libération de Alain Lobognon et contre la levée de l'immunité parlementaire de Ehouo Jacques