Issa Hayatou condamné à payer une amende de plus d'un milliard de Fcfa





Football,Issa Hayatou,Confédération africaine de football,Caf,Egypte


L’ancien président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou, et son ex-secrétaire général, Hicham El Amrani, ont été condamnés, ce mardi, par la Cour économique du Caire, à payer chacun, la somme de 500 millions de livres égyptiennes (environ 24,5 millions d’euros,  soit  1 606 052 979 milliards de FCFA )  d’amende. A en croire  la presse égyptienne, cette sentence a été prise par contumace (en l’absence des deux dirigeants). 

Les deux hommes ont été jugé pour atteinte au respect des règles de la concurrence relativement à un contrat entériné au mois de septembre 2016 avec une entreprise dénommée Lagardère Sports sur les droits médias/marketings du football africain.

L’autorité de la concurrence égyptienne (ECA) avait estimé que ledit contrat contrevenait à la loi en Egypte, où le siège de la CAF se situe. Transmis en mars 2017 à la Cour économique du Caire (CAC), le dossier avait débouché sur le procès des deux ex-dirigeants en avril 2018. 

Gaël ZOZORO 

En lecture en ce moment

La Côte d'Ivoire s'incline face à l'Ouganda en amical

9e rapport sur la situation économique : "le cacao n’a guère contribué à l’enrichissement de la Côte d’Ivoire"