10e congrès électif de l’UNJCI : Pourquoi l’élection du président n’a pas eu lieu





UNJCI,Congrès


Placé sous le thème "Le journaliste ivoirien face à ses responsabilités ", le 10e congrès de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire  (UNJCI), démarré le samedi 30 juillet à la salle de conférence du Ministère des affaires étrangères au Plateau,  n’a pas connu une fin heureuse, vu que le successeur de Traoré Moussa n’a pas pu être élu.
Les trois candidats, Jean Claude Coulibaly, Franck Ettien et Lance Touré et leurs électeurs ne sont pas arrivés à s’entendre sur le mode opératoire afin de passer au vote après le toilettage des textes, dans l’après midi du dimanche 21 juillet. En effet, pendant que certains réclamaient l’application des textes qui régissent l’union,  d’autres voulaient que le congrès statuent sur la prise en compte des votes par procurations.
Va s’en suivre une série de concertations dont les résultats proposés par César Etou, le président du congrès étaient  rejetées à chaque fois par l’une ou l’autre des parties. 
Toutes les tractations menées n’ont pas eu d’échos favorables auprès des électeurs surchauffés qui ont failli même en venir aux mains à un moment donné.
Au finish, ne sachant plus quelle décision prendre pour contenter tout le monde, César Etou a simplement et purement démissionné de son poste. Mettant fin ainsi, aux environs de minuit au congrès,  sans que l’élection n’ait lieu. 

Solange ARALAMON 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Manchester United : Patrice Evra déçu d’Eric Bailly

Fadel Keita , nouveau président du Sporting club de Gagnoa