Campagne "Challenge rhésus" : La Fondation Développement Santé veut collecter 25 000 poches de sang





Campagne Challenge rhésus,Fondation Développement Santé,Poches de sang,Dr Dougrou,Aka Aouélé


La Fondation Développement Santé a lancé officiellement sa campagne nationale dénommée Challenge rhésus, ce lundi, à l’UFR des sciences pharmaceutiques et de biologie de l’Université Alassane Ouattara de Cocody. Une campagne dont l’objectif à terme est de collecter 25.000 poches de sang, comme l’a révélé Dr Sosthène Dougrou, parrain de cette fondation. C’est d’ailleurs lui qui a donné les motivations de cette initiative.
"Le ratio de mortalité maternelle est l’un des plus élevés de la sous-région (645 décès pour 100.000 naissances vivantes) dont 35 % décèdent par manque de sang", révèle-t-il. Ajoutant que 35 % de femmes meurent d’hémorragie post-natale. En plus, 15 % des femmes enceintes et 75 % des enfants de moins de cinq (5) sont anémiés. Dr Dougrou a fait savoir que la Côte d’Ivoire a un gap de 70.000 poches de sang à combler chaque année. "Malheureusement, aujourd’hui, les chercheurs n’ont pas encore réussi à trouver un liquide susceptible de remplacer le sang (…) À la fondation, nous pensons que donner son sang est le plus grand acte de solidarité envers son prochain", a-t-il lancé.
Pour le ministre Aka Aouélé de la Santé et de l’Hygiène publique, cette initiative est une réponse à son appel visant à impliquer chaque Ivoirien dans le don de sang. "Le sang, c’est simplement la vie (…) Il n’y a que le sang d’un individu qui peut sauver la vie d’un autre individu ", fait-il savoir. Il a révélé que les besoins annuels de la Côte d’Ivoire s’élèvent à 230 000 poches de sang là où le pays ne dispose que de 170.000 poches. C’est pourquoi, il a souhaité que cet élan de solidarité ne se limite pas à cette campagne.
La Fondation Développement Santé  a  signé avec le  Centre  national  de  transfusion  sanguine (CNTS)  une convention  de  partenariat  pour  la  collecte  de  25.000  poches  de  sang  par  an  à  travers  une campagne nationale et des collectes de routine. Cette première édition, qui a démarré ce lundi, mènera les initiateurs dans sept communes d’Abidjan et 20 villes de l’Intérieur de pays.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

L'école du Gepci '' les vérités crues du formateur Zio Moussa aux journalistes ivoiriens''

Après les obsèques de DJ Arafat : le comité d’organisation et le staff de l’artiste à couteaux tirés