Promotion de la femme : Une esthéticienne lance un festival





Feb expo,Léocadie Touakeusseu Epse Coulibaly,Leo Beauté


 Les femmes battantes et entreprenantes seront désormais à l’honneur. A cet effet, l’institut de Léo beauté a décidé d’initier un festival appelé Feb expo, pour toutes les femmes d’une certaine couche sociale. L’annonce a été faite lors d’un entretien le mercredi 6 août 2019 dans la commune de Cocody.

Selon l’initiatrice, le festival  se tiendra du 23 au 24 août 2019 à l’espace Panthéon en face d’Abidjan Mall. Il  est organisé pour réunir toutes les femmes qui se battent au quotidien afin de nourrir leur petite famille. « Nous avons initié ce festival pour les femmes qui exercent une activité génératrice de revenu. Et celles qui aussi n’ont pas l’opportunité de côtoyer le grand public. Ce jour, elles pourront exposer leur savoir-faire à travers une exposition vente. Nous voulons un temps soit peu valoriser les activités de la femme »,a expliqué Léocadie Touakeusseu Epse Coulibaly.
Elle ajoute par ailleurs que les participantes auront l’opportunité de bénéficier de soin de beauté à travers plusieurs son institut et  d’autres partenaires à l’événement. Pour elle, les femmes auront droit  à de nombreuses prestations des partenaires au festival. « Nous voulons vraiment donner la place qui est dû à la femme. Nous allons permettre aux nombreuses femmes de se sentir vraiment aimer. Elles bénéficieront de nombreuses prestations des partenaires.  Nous invitons toutes nos mamans à s’approprier cet événement ».
L’initiatrice exhorte toutes personnalités à venir soutenir les mamans ce jour. « Ces femmes qui se battent au quotidien ont besoin d’aide afin d’agrandir leur petite entreprise. Je lance l’appel, à notre sœur, championne, Ta Lou Marie-Josée et toutes les figures à venir soutenir les  »,a-t-elle mentionné.
A l’en croire, a ce festival ce sont au moins  50 exposantes qui sont attendues. Les visiteurs pourront être servis en vêtements, chaussure, sacs, beauté...

GZ

En lecture en ce moment

Accusé de pratiques antidémocratiques par la centrale syndicale humanisme, le démenti formel du diocèse de Man

Plateau : Le nouveau maire Jacques Ehouo n’a pas été investi ce jeudi