Macron demande aux maires français d’honorer les ex-combattants africains





Macron,Ouattara,Anciens combattants


Le Président Emmanuel Macron a appelé les maires de France à honorer les combattants africains en baptisant des rues et places des communes en leurs noms, jeudi lors des célébrations du 75e anniversaire du débarquement de Provence à Saint-Raphaël (Var) où reposent 464 combattants de la première armée française.

« Je lance aujourd’hui un appel aux maires de France pour qu’ils fassent vivre, par le nom de nos rues et de nos places, par nos monuments et nos cérémonies, la mémoire de ces hommes qui rendent fiers toute l’Afrique et disent de la France ce qu’elle est profondément : un engagement, un attachement à la liberté et à la grandeur, un esprit de résistance qui unit dans le courage », a lancé  M. Macron dans son discours de clôture de la cérémonie de commémoration du débarquement de Provence du 15 août 1944.

Il a par ailleurs salué la contribution des soldats des anciennes colonies françaises à la Libération, notamment d’Afrique du Nord et subsaharienne. « Ils sont des milliers à s’être sacrifiés pour défendre une terre lointaine, une terre souvent inconnue, une terre jusqu’alors jamais foulée, une terre à laquelle ils ont à jamais mêlé leur sang », a poursuivi le chef de l’État français.

Parmi les personnalités présentes à cette cérémonie figuraient le Président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue guinéen, Alpha Condé.

(AIP)

eaa/cmas

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Innovation et entreprenariat : Moov CI lance 2 concours pour accompagner les jeunes

Côte d’Ivoire : l'Institut national polytechnique Houphouët-Boigny en passe de sceller un partenariat avec une école Polytech française