Présidentielle 2020 : le RHDP dispose de plusieurs candidats en dehors de Ouattara, selon Adama Bictogo





Adama Bictogo sur france 24


Le directeur exécutif du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Adama Bictogo, a affirmé qu’en-dehors du chef de l’Etat Alassane Ouattara, cette coalition au pouvoir dispose de plusieurs autres candidats aptes à briguer le poste de la magistrature suprême en 2020, sans les citer nommément. 

Invité lundi sur le plateau de la télévision française France 24, Adama Bictogo a soutenu "le président Alassane Ouattara, comme il le dit, en dehors de lui, le parti RHDP dispose de plusieurs candidats", ajoutant que "le RHDP soutiendra le candidat qui aura été désigné par la convention".

Pour lui, le plus important, " c’est l’équipe, l’appareil RHDP, bâtir un parti dans la pérennité". Assuré de sa "majorité confortable" avec une représentation de 72 % sur le plan politique, Adama Bictogo soutien que son parti est prêt si l’élection devait se tenir dans trois mois. 

Sur la candidature d'Alassane Ouattara, par ailleurs président du RHDP, Adama Bictogo a répété que celui-ci se prononcera le premier trimestre de 2020.

Parlant de ses adversaires politiques notamment Henri Konan Bédié du PDCI-RDA et Laurent Gbagbo du FPI, Adama Bictogo s’est juste contenté de dire, "c'est des noms du passé". 

Quant à Alassane Ouattara, il n’est pas un homme du passé mais "un homme de vision, un homme qui a su répondre aux aspirations des Ivoiriens, un homme qui aujourd’hui, de sa vision a permis à la Côte d’Ivoire de connaitre une croissance pendant 9 ans de 8% et cette croissance, qui est inclusive parce qu’il a construit plus d’école que la Côte d’Ivoire en a construit sur 40 ans, il a construit plus de centre de santé, plus d’emplois".

Sur la non-désignation par le PDCI et le FPI de leurs représentants à la Commission électorale indépendante, Adama Bictogo déclare, " l’opposition devant son incapacité à s’organiser, à proposer un projet de société aux Ivoiriens veut utiliser la CEI". 

S’agissant de l’alliance entre le PDCI et le FPI, Adama Bictogo croit savoir que c’est une parodie d’alliance qui ne pourra pas produire d’effet.

"Le RHDP n’est pas comme le PDCI qui est désossé et le FPI qui est à la recherche d’un parti parce qu’ils sont émiettés. C’est plus l’opposition qui a besoin de se reconstituer", a-t-il conclu. 

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

La variété des informations de proximité, un enjeu du journalisme en région (consultant-formateur)

Côte d’Ivoire : Le nouveau maire de Port-Bouët, Emmou Sylvestre installé, ce jeudi