Akoupé : 300 m² de parcelle de cannabis détruits





Akoupé,cannabis,détruit,gendarmerie


La gendarmerie nationale a réussi un beau coup de filet, à Akoupé. Elle a interpellé un individu qui s’adonnait à la culture du cannabis et a détruit son champs.
C’est grâce à l’action coordonnée des gendarmes d’Akoupé et d’Adzopé que cette action a été fructueuse. Dans une note, la gendarmerie nationale a donné l’information. " Le 27 août dernier, les gendarmes (Adzopé et Akoupé) ont fait une descente dans le campement "TERRE ROUGE" de la sous-préfecture d'Akoupé. Ils y ont interpellé un individu qui s'adonnait à la culture de cannabis", a-t-elle fait savoir. Précisant qu’une " parcelle d'environ 300 m² de plants de cannabis a été détruit".
Les hommes du général de brigade Alexandre Apalo Touré ont également saisi une importante quantité de cannabis : "Ce sont au total 29 kilogrammes de cannabis dont 03 déjà séchés qui ont été saisis".
Cette intervention de la gendarmerie n’est pas la seule. Au début du mois, précisément, le 9 août, la police anti-drogue de Man a interpellé deux frères (Maho Oscar et Maho Mitterand) propriétaires d’un hectare de cannabis, à Facobly, dans le village de Soakpé 2. Leur champ a également été détruit.

Modeste KONE

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Des ex-pros Gbagbo désormais aux cotés d’Alassane Ouattara

Médias : La section ivoirienne de l’UPF à la rencontre des journalistes ivoiriens