Rencontres Cinématographiques du Phare (Reciph) : Grand Bassam ressuscite le cinéma populaire ivoirien





Reciph 2019,cinéma,festival de Cannes


La ville de Grand-Bassam et principalement le "quartier Phare" a fait sa toilette pour accueillir le lancement officiel des Rencontres cinématographiques du Phare (Reciph) Le jeudi 29 Août 2019. 
Le Maire Jean-Louis Moulot, les autorités politique ivoiriennes et leurs invités,  principalement une  délégation de la ville de Cannes en France,  réputée comme la capitale mondiale du cinéma,  conduite par Magalie Chelpi-Den-Hamer et Régine Resbeut-Montanella, ont permis à la population bassamois  de se retrouver  autour du cinéma et des arts. Histoire de réhabiliter cette ville dans sa fonction de capitale du cinéma et des arts, acquise depuis 1904, avec la construction de la première salle de cinéma de Côte d’Ivoire. 
Dans la matinée,  deux panels organisés à "l’hôtel Afrikland"  ont été organisés, en présence des professionnels des arts de la scène et du cinéma afin de leur permettre de partager leurs expériences.  Autour des thèmes "Quels  modèles pour la production et la distribution de courts-métrages produits localement ?" et "De l’implication des collectivités locales dans la promotion des arts et de la culture", panelistes, promoteurs, professionnels, amateurs  et amoureux du cinéma  ont donné des pistes et des canaux pour la promotion et le développement du 7e art ivoirien. Ils ont proposé entre autres solutions, de trouver des  circuits de distribution,  d’avoir confiance au cinéma Made In Côte d’Ivoire et surtout de multiplier ce genre de plateformes pour fusionner les expériences collectives.
"C’est le cinéma social réaliste qui marche Lee mieux et c’est ce qui donne de la reconnaissance internationale", ont-ils conclu. 
Dans la soirée, le phare de Grand-Bassam s’est illuminé avec une soirée de protection populaire de films, couplée de prestations artistiques, devant un parterre de personnalités au nombre desquelles le Vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan,  du ministre du commerce,  de l’industrie et du développement des PME, Souleymane Diarrassouba, représentant le premier ministre Amadou Gon Coulibaly et des représentants des ministres de la culture et de la Francophonie et du tourisme. Les films " Jusqu’au bout" de Fabrice Sawegnon et "Run" du réalisateur Philippe Lacote ont été projetés pour le bonheur des populations sorties nombreuses. 

Soutenues par le Fonds de soutien à l’industrie cinématographique de Côte d’Ivoire  (Fonsic), les Reciph, initiées par le Maire de Grand-Bassam , Jean-Louis Moulot se veulent un espace pour la visibilité et la valorisation  du 7ème art local, ainsi que les autres arts.  

Plusieurs personnalités oeuvrant pour la promotion du cinéma ont pour ce faire été distingués.

Solange ARALAMON 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Mise place du bureau de l'Assemblée nationale: Des groupes parlementaires de l'opposition quittent l'Hémicycle

Présidentielle 2020/ Candidature de Ouattara : " Ce ne sont pas les autres qui doivent décider à notre place" (Adjoumani)