Rencontres cinématographiques du phare (Reciph 2019) : les invités découvrent le "Grand-Bassam colonial"





Grand-Bassam,Reciph 2019


C’est par une visite guidée du quartier colonial de Grand-Bassam qu’a pris fin, le samedi 31 Aout dernier, le lancement des Rencontres cinématographiques du phare (Reciph)Le maire Jean-Louis Moulot accompagné de la délégation de la ville de Cannes, composée de  Sébastien Aubert, Magalie Chelpi-Den-Hamer et Régine Resbeut-Montanella, ainsi que des certains partenaires et de la population ont, à travers une balade à vélo, pu visité plusieurs vestiges de cette ville coloniale dont le monument des premiers missionnaires, le centre culturel Jean-Baptiste Mockey, le musée du costume, la maison du patrimoine culturel, le musée de Grand-Bassam et le palais royal A ce niveau, le Roi des N’zimas, représenté pour la circonstance par M. Roger Gnoan M’Balla a reçu les hôtes du maire Moulot pour leur expliquer le fonctionnement de la royauté au niveau de Grand-Bassam.

C’est tout heureux qu’ils ont circulé à bord des vélos, en compagne de Andy Costa, l’Ambassadeur du transport vert en Côte d’Ivoire.

Pour rappel, La ville de Grand-Bassam et principalement le "quartier Phare" a accueilli le lancement officiel des Rencontres cinématographiques du Phare (Reciph) Le jeudi 29 Août 2019.  Rencontres professionnels, projections de films et autres distinctions ont meublé ce top départ.

Solange ARALAMON


 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Face à l’épreuve, gardez l’espoir !

Décès Aboudrahamane Sangaré : la présidente du comité d’organisation dévoile le programme des obsèques