Rentrée scolaire 2019-2020 : Parents d’élèves, enseignants et élèves trainent encore les pas





Rentré scolaire 2019-2020


C’est parti pour  la rentrée scolaire 2019-2020 sur toute l’étendue du territoire national ivoirien depuis ce mardi 9 septembre. Le ministère de l’éducation nationale qui a placé cette année sous le thème "Civisme et engagement de tous pour une école de qualité", comme l’année dernière, entend redonner à l’école, sa mission  première qui est celle  d’inculquer les valeurs essentielles à l’édification du citoyen.

"La reconduction de ce thème est rendue nécessaire par l’urgence de consolider les digues morales dans une société sans cesse en proie à des contrariétés et des déviances persistantes.

Ce thème est en effet un champ vaste d’autant plus important qu’il donne du sens à l’action éducative tant dans sa dimension préventive que dans sa vocation curative et correctrice", a déclaré la Ministre Kandia Kamissoko Camara, dans son adresse à la nation, le dimanche 8 septembre.

Sur le terrain, une visite dans certains établissements primaires et secondaires nous a situé sur l’effectivité de la reprise des cours.

Dans la commune de Koumassi, précisément à l’école primaire Bad 9, située au quartier "Bia-Sud", quelques  élèves que nous avons trouvé sur place jouaient dans la cour, heureux de retrouver leurs camardes de classes pour les anciens. Les nouveaux accompagnés pour la plupart de leurs parents semblaient déboussolés.  Pour leur part, certains parents procédaient à l’inscription de leurs enfants.

Au lycée moderne de la même commune, le constat est sensiblement le même. La cour était bondée de monde par les élèves dont la majorité, accompagnés de leurs parents procédaient à leur inscription. Les enseignants qui ont respecté les consignes du ministère cherchaient à récupérer leurs emploi du temps. Toute chose qui donnait une belle ambiance, même si pour bon nombre d’entre eux, la rentrée ne pourra être effective que la semaine prochaine.

Au Lycée Sainte Thérèse de Koumassi, les élèves arrivaient au compte goutte pour consulter le tableau d’affichage afin d’avoir de plus amples informations sur les conditions de cette rentrée. "Je suis venue aujourd’hui parce que c’est la rentrée. Comme je suis en classe de terminale, je viens en attendant que mes parents paient mon inscription d’ici à la fin du mois", confie Grâce Raphaelle que nous avons rencontré sur place.

Dans d’autres établissement tels que le Lycée municipal de Marcory ou encore le Lycée Sainte Marie de Cocody, c’est la même situation.

Pour un premier jour, même si les cours n’ont pas repris effectivement, parents élèves, enseignants et élèves sont à pied d’œuvre pour le retour à l’école.

Solange ARALAMON

 

 

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Santé sexuelle et reproductive : des journalistes instruits aux bonnes normes

Didier Drogba et Kalou Bonaventure s’affronteront pour La Fif