Procès Jacques Mangoua: le verdict est tombé, implacable





Jacques Mangoua,Pdci,Proces


Le vice-président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, opposition), Jacques Mangoua, accusé de détention illégale d'armes et de munitions, a été declaré coupable et condamné à 5 ans de prison ferme, 5 ans de privation de liberté et 5 millions de FCFA d'amende, à l'issue d'un procès, tenu ce jeudi à Bouaké.
En attendant, ses avocats qui n'attendent pas baisser les bras disent faire appel à ce jugement.

Ce procès intervient après la découverte le samedi 21 septembre, à la résidence de l'accusé à N'guessankro, son village natal (Béoumi) de "munitions de guerre et de calibre 12 ainsi que de 40 nouvelles machettes".

A lire aussi: Procès du président du Conseil régional du Gbêkê : 2ème jour de manifestation à Bouaké

Dans la matinée, tout comme la veille, des manifestations ont eu lieu. Une foule est sortie en masse pour protester contre l'arrestation du vice-président du plus vieux parti et exiger sa libération. On annonce un mort (Djébonoua) et plusieurs blessés.

Nous y reviendons
Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Les chefs coutumiers de la Région du Gbôklê en phase avec Alassane Ouattara

Promotion du pagne : Wafa Sarkis dans un "Voyage" vestimentaire