Nouvelle loi sur la CEI: "La requête de l'opposition jugée recevable par la Cour africaine des droits de l'homme", selon Bédié





Meeting du PDCI à Yamoussoukro,CEI


La requête introduite par l'opposition ivoirienne à travers les groupes parlementaires de l'opposition sur la nouvelle loi sur la Commission électorale indépendante (CEI, organe en charge des élections) "est jugée recevable" par la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples, a révélé, le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, opposition), Henri Konan Bédié.

"Je voudrais vous informer officielement que la requête adressée par les groupes parlementaires de l'opposition ivoirienne dont le pdci-rda à la Cour africaine des droits de l'homme et des peupes exprimant notre opposition à l'application de la nouvelle loi sur la Cei, a été jugée recevable par cette Cour", a déclaré, samedi, à Yamoussoukro, Henri Konan Bédié, lors d'un meeting.

Poursuivant, M. Bédié dit espérer "une conclusion heureuse" dans les prochains mois.

La nouvelle loi sur la CEI, qui est contestée par l'opposition a eté adoptée et promulguée par le chef de l'Etat.

L'opposition  continue de contester cette loi, la jugeant non consensuelle, a introduit une requête en vue de la rendre plus consensuelle.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Prendre son destin en main

Littérature/Dédicace : "l’Espoir Africain" une invite à une synergie d'action des pays d'Afrique au sud du Sahara