Plaques d’immatriculation fantaisistes, sirènes et gyrophares non autorisés : La police sévit à partir d’aujourd’hui





Plaque d'immatriculation,gyrophares et sirènes,fantaisistes,Police nationale


La police nationale a annoncé que la récréation est terminée pour les automobilistes utilisant des plaques d’immatriculation fantaisistes, les sirènes et gyrophares non autorisés. À partir d’aujourd’hui, elle va sévir en verbalisant automatiquement tous ceux qui en font usage.
Pendant un mois, la police a procédé à la sensibilisation des automobilistes sur l’utilisation des plaques d’immatriculation fantaisistes, des sirènes et des gyrophares non autorisés. Cette phase ayant pris fin, elle entame,  ce lundi, une autre phase, celle de répression sur toute l’étendue du territoire nationale. C’est pourquoi, elle " invite les usagers à retirer d'eux-mêmes lesdites plaques, les gyrophares et sirènes auxquels ils n'ont pas droit".

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Conditions d’interpellation du professeur Bamba Moriféré : Son conseil dénonce et saisit le procureur général

Henri Konan Bédié fait des révélations sur Chirac