Promotion de l’athlétisme en Afrique/ Le message de Ta Lou aux journalistes ivoiriens





Athlétisme,Promotion de l’athlétisme en Afrique/  Le message de Ta Lou aux journalistes ivoiriens,Ta lou Marie Josée


Il existe désormais une organisation de journalistes originaires de la sous region pour valoriser l'athlétisme en Afrique. Cette association dénommée Comité des médias pour la promotion de l’athlétisme en Afrique de l’Ouest  ( Compaao ), a tenu son assemblée générale constitutive ce vendredi 7 décembre, à Cocody,  en présence d'Anna Leganni, sous-directrice de la communication de l' Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF), de la double championne d'Afrique, Ta Lou Marie Josée, et son entraîneur Antony Koffi. 

La sprinteuse ivoirienne a salué la création de ce comité qui, selon elle, vient à point nommé, tout en exhortant les journalistes sportifs ivoiriens à être plus proches de leurs athlètes afin de relayer les vraies informations. '' Je demande aux journalistes de prendre le soins de nous contacter pour avoir notre point de vue sur certaines informations avant de la divulguer '', a soutenu Ta Lou.  

Quant à son coach, il a reproché aux journalistes sportifs ivoiriens de ne pas suffisamment faire la promotion de certaines disciplines notamment l'athlétisme 
''C'est la presse qui fait l'athlète.  C'est la presse qui fait la promotion de l'athlète.  Et cette promotion peut décanter beaucoup de choses. Les sportifs africains ont besoin de vous parce qu'il n'y a que vous pour faire leur promotion.  Et le seul reproche que je fais à la presse ivoirienne, c'est vrai qu'elle n'a pas de très gros moyens, mais elle fait très peu la promotion de certaines disciplines sportives'', a déploré Antony Koffi, qui a indiqué que la plupart des athlètes ivoiriens, à savoir Ta Lou et Cissé Gué Athur, s'entraînent désormais à Abidjan et sont plus que jamais ouverts à la presse.  

En marge de cette assemblée générale constitutive, s'est tenue également une formation au cours de laquelle les journalistes sportifs ivoiriens ont reçu plusieurs  astuces du journaliste sportif malien et spécialiste d'athlétisme, Idrissa Diakité, pour assurer une meilleure couverture des compétitions d'athlétisme. Pour sa part, Anna Leganni a expliqué aux journalistes les notions de bases et règles de l'athlétisme tout en demandant à ces derniers de tisser une relation de confiance avec leurs athlètes. '' Les athlètes africains sont trop timides, c'est pas eux qui vont se mette en avant. C'est donc vous les journalistes, qui êtes les yeux et les oreilles du peuple qui allez raconter leur histoire. Alors sachez tissez des relations de confiance entre vous et les athlètes '', a déclaré la sous directrice de l'IAAF.     

Gaël ZOZORO 
zozorogael@gmail.com 

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire: " Ouattara n'est pas concerné" par la présidentielle de 2020, selon le FPI

Le rapport d’Amesty International loin de la réalité de l’exercice des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire (Gouvernement)