Justice ivoirienne: Les femmes greffiers en ordre de bataille





Justice ivoirienne,femmes greffiers,Ehouo Jacques


C’est fait, le bureau exécutif national de l’amicale des femmes greffiers de Côte d’Ivoire(AFGCI) a été officiellement investi le samedi 23 novembre dernier à l’Hôtel Pullman au Plateau par le député-maire de ladite commune, Ehouo Jacques Gabriel.

Au cours de cette soirée qui se voulait conviviale et attractive, Mme Yaké Sylvie épouse Silué a  expliqué que cette association a été mise en place afin de réveiller en la femme greffier ses aptitudes de gestion, de minutie, d'anticipation et de saines appréciations des activités et des attributions qui sont dévolues à ce corps de métier.

C’est pourquoi, elle a exhorté toutes les femmes greffiers à s’approprier cette amicale en vue de valoriser leurs acquis. Sans omettre de  donner une bonne visibilité à leurs actions centrées sur  la formation, la solidarité  et le divertissement.

Pour sa part, le parrain, Jacques Ehouo a salué le courage, la perspicacité et le dévouement de ses filleules à qui il a demandé de continuer de se battre pour que la femme greffier  prenne toute sa place dans cette corporation.

Plusieurs actions dont des remises de prix et de distinctions ainsi que des prestations d’artistes ont meublé cette soirée qui a pris fin par une coupure de gâteau.

Créée en février 2019, l'amicale des femmes greffiers de Côte d’Ivoire  (AFGCI), regroupe les femmes exerçant au sein des greffes des juridictions de Côte d’Ivoire. 

Solange ARALAMON
 

En lecture en ce moment

La VAR enrichira-t-elle l’arbitrage lors de la CAN 2019?

Liste complète des 8344 agents non contrôlés transmis au MENETFP par la Fonction publique