Climat/ Cop 25 : La Sodexam portera la voix de la Côte d’Ivoire





Climat,Cop 25,Sodexam,Côte d'Ivoire


Du 02 au 13 décembre se tiendra à Madrid en Espagne, la 25ème Conférence des parties annuelles de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP 25). Cette rencontre qui se déroule sous la présidence du gouvernement du Chili a pour objectif de passer aux étapes suivantes du processus ONU Changements climatiques, qui sont cruciales.

L’une des missions premières après l’adoption des directives de mise en œuvre de l’Accord de Paris, conclu l’an dernier lors de la COP24 en Pologne, est d’accomplir plusieurs tâches pour la réalisation intégrale de l’accord de Paris sur le changement climatique. Les participants devront donc décider des mesures à mettre en place dans le but de limiter le réchauffement climatique.

Acteur majeur dans la préservation du climat en Côte d’Ivoire, la Sodexamoccupe une place de choix dans la délégation ivoirienne conduite par le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable. Dans ce cadre, elle participera à des rencontres thématiques, à des réunions de haut niveau et organisera le 06 décembre un panel qui sera animé par son Directeur Général.

Le thème retenu est "Défis de développement de la Côte d’Ivoire face aux risques climatiques". Il verra également la participation du Groupement intergouvernemental d’Experts sur l’Évolution du Climat (GIEC), du secteur privé et de représentants des Ministères en charge de l’Hydraulique et de l’Assainissement.

Cette conférence permettra d’améliorer la visibilité de la Sodexam sur les services fournis aux décideurs et aux secteurs socio-économiques pour une meilleure résilience et adaptation face aux risques météorologiques et climatiques. Et ce, à travers les 4 communications, "État du climat de Côte d’ivoire et projections jusqu’à 2100",  "Services climatiques face aux défis de développement en Côte d’Ivoire", " Contribution de la Sodexam à la gestion des risques d’inondation en Côte d’Ivoire : État des lieux et perspectives",  "Besoins en informations pour la résilience des entreprises face aux risques climatiques".

La Sodexam présentera aussi l’état du climat national, la variabilité et/ou les projections climatiques, les risques météorologiques et climatiques et leurs impacts socio-économiques auxquels le pays doit faire face ainsi que les stratégies d’adaptation.

La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25 se déroulera sous la présidence du gouvernement du Chili et sera organisée avec le soutien logistique du gouvernement espagnol. L’objectif de cette conférence est de passer aux étapes suivantes du processus ONU Changements climatiques, qui sont cruciales. L’un des objectifs clés définis après l’adoption des directives de mise en œuvre de l’Accord de Paris, conclu l’an dernier lors de la COP24 en Pologne, est d’accomplir plusieurs tâches pour la réalisation intégrale de l’accord de Paris sur le changement climatique.

Pour rappel, La Sodexam est une société d’État au capital d’1 milliard de F CFA créée par le décret n°97-228 du 16 avril 1997. Elle est responsable de la gestion, de l’exploitation et du développement des aéroports, de la météorologie et des activités aéronautiques en Côte d’Ivoire. Elle est chargée de toutes opérations industrielles, commerciales, mobilières, immobilières et financières permettant de développer les 15 aéroports et les 14 stations météorologiques de l’intérieur du pays et/ou se rattachant directement ou indirectement à son activité.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Éléphants de Côte d’Ivoire, Kamara Ibrahim : Abdoulaye Traoré se déchaîne

Maurice Bandama nommé ambassadeur de Côte d’Ivoire en France