Conseil des ministres / Lutte contre l’orpaillage clandestin : Le gouvernement durcit le ton





Conseil des ministres,Orpaillage clandestin,Sidi Touré


L’État de Côte d’Ivoire a décidé de renforcer la lutte contre l’orpaillage clandestin en créant une brigade de repression des infractions au code minier, a annoncé, ce mercredi, le porte-parole du gouvernement, Sidi Touré, au terme d’un Conseil des ministres.
"En dépit de cinq opérations de déguerpissement, l’orpaillage clandestin connaît un regain d’intensité sur l’étendue du territoire national", a reconnu Sidi Touré. Qui a fait savoir que le Conseil a adopté la mise en place de la brigade de répression des infractions au code minier. Cette brigade sera composée d’agents assermentés de l’administration des mines, appuyés par la gendarmerie.
"Ainsi, la brigade a été créée pour traiter des renseignements sur les infractions au code minier, rechercher leurs auteurs et les traduire devant les juridictions compétentes", a révélé le ministre. Il a ajouté que le "Conseil a instruit le ministre en charge des Mines et l’ensemble des ministères concernés à l’effet de prendre, à court terme, des mesures appropriées pour l’actualisation de la cartographie sur l’orpaillage clandestin en Côte d’Ivoire, de réactiver les comités techniques locaux afin d’éviter les recolonisations et reprendre la délivrance des autorisations d’exploitation minière artisanale et sémi-industrielle aux réquérents remplissant les conditions prévues par la reglémentation minière".

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Danané : 3 corridors saccagés

Côte d’Ivoire : Le gouvernement prévoit la réhabilitation de 40.000 km de routes par an