Les postes à péage de Moapé et Thomasset mis en service (officiel)





Poste à péage,Moapé,Thomasset


Les postes à péage de Moapé et Thomasset, sur la route de l’Est de la Côte d’Ivoire, sont fonctionnels depuis ce dimanche matin.

La mise en service a été faite par le préfet de l’Agneby-Tiassa et du département d’Agboville, Ekponon Assomou André, au nom du ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier.

Le coût du péage est compris entre 500 francs CFA pour les véhicules légers, les minicars de moins de 32 places (véhicules intermédiaires), 1 500 francs CFA, les cars de plus de 32 places et gros camions, 2 500 francs CFA et les camions poids lourds, 3 500 francs CFA

Ces tarifs ont été arrêtés par l’ensemble des parties prenantes constituées par l’administration routière, l’administration du territoire, la chefferie traditionnelle, les associations de jeunes et de femmes, les syndicats de transporteurs et de conducteurs ainsi que les associations de consommateurs et de commerçants, au cours d’un atelier organisé à Abengourou, capitale regionale de l’Indénié-Djuablin, en juillet 2019.

Mettant en service ces postes de péage, le préfet d’Agboville a souligné que le gouvernement fait beaucoup d’effort pour améliorer le confort des passagers et usagers en faisant des routes de qualité. Il a appelé les populations à aider l’Etat en jouant leur partition par le paiement des montants indiqués.

Le directeur général du Haut Conseil du patronat des entreprises de transport routier de Côte d’Ivoire, Diaby Ibrahima, et le président de la fédération ivoirienne des consommateurs ”Le Réveil”, Soumahoro Ben N’Fally, ont également invité tous les usagers de cette voie internationale à adhérer à la mesure en permettant au gouvernement de poursuivre les grands projets routiers dans le pays.

L’exploitation de ces postes à péage est gérée par le Fonds d’entretien routier (FER). Les fonds collectés serviront à entretenir régulièrement la route et sauvegarder les infrastructures routières, renforcer la sécurité grâce à l’unité de sécurité routière de la gendarmerie, assurer une meilleure assistance aux usagers en cas de sinistre, a-t-on expliqué.

La décision de mise en service de ces postes à péage avait été arrêtée à Katiola le 27 décembre, au cours du coneil des ministres tenu à l’occasion de la visite d’Etat dans le Hambol.

(AIP)

bsp/kp

Partarger cet article

En lecture en ce moment

1ère édition de la Nuit Ivoirienne du Septième Art et de l'Audiovisuel NISA 2019 : Alex Obou (Réalisateur du film Invisibles) grand lauréat

Côte d'Ivoire: Des dissidents du parti de Mamadou Koulibaly demandent à Ouattara "d’être candidat" en 2020