Alors qu’il est attendu à Abidjan : l’avion de Guillaume Soro détourné





Guillaume Soro,Abidjan,avion,Ghana,détourné,Alain Lobognon


L’avion transportant le président de Génération et Peuples Solidaires (GPS), Guillaume Soro, qui était attendu dans la mi-journée, à Abidjan, n’est pas arrivé à destination. Selon Alain Lobognon, membre de la direction du mouvement politique que dirige l’ex-président de l’Assemblée nationale, l’aéronef a été détourné et serait allé atterrir au Ghana.
"M. Soro avait effectivement décollé ce matin de l’aéroport de Bouget. Son avion était en l’air lorsque nous avons appris des services aéroportuaires qu’il n’était pas question qu’il soit autorisé à atterrir à Abidjan", a révélé Alain Lobognon. Qui ajoute : "On se demandait ce que faire lorsque le préfet de police nous a appelés pour nous demander que trois personnes du staff de Soro aillent à l’aéroport, cette fois-ci, au GATL pour l’accueillir au bas de l’avion".
Ce qui, selon lui, a été fait. Mais, ajoute-t-il, contre toute attente, des rumeurs faisant état de ce que l’avion ne pouvait plus atterrir à Abidjan se faisaient persistantes. Rumeurs qui seront confirmées, a-t-il précisé, par une note écrite des "autorités aéroportuaires".
"Ce sont les autorités aéroportuaires de Côte d’Ivoire qui ont empêché que l’avion atterrisse par des moyens détournés", a dénoncé l’ex-ministre ivoirien des Sports. Il a fait savoir que "l’avion était en l’air lorsque les plans ont changé (…) nous avons un document qui confirme cela". Enfin, il a déploré qu’un citoyen ivoirien soit empêché de rentrer chez lui. "Nous sommes donc tristes de constater qu’un citoyen ivoirien a été empêché de rentrer dans son pays et à l’heure où je vous parle, il est dans un pays voisin", révèle le conférencier qui précisera que Guillaume Soro a finalement atterri au Ghana.
Le leader de GPS fera une déclaration dans la journée, au dire d'Alain Lobognon.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

5è édition du SARA 2019: Le ministre Adjoumani explique les enjeux à la presse

Des agents de l’agriculture et des ressources animales en grève à San Pedro