Reprise du dialogue politique: le porte-parole du RHDP note avec satisfaction, le retour de l'opposition





Reprise du dialogue politique,RHDP,Porte parole


Le porte-parole principal du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix  (RHDP, coalitionau pouvoir), Kobenan Kouassi Adjoumani dit noter avec satisfaction, le retour de l'opposition à la table de discussion avec le gouvernement en vue de l'adoption du nouveau cadre des élections.
Dans une contribution dont copie a été transmise à pressecotedivoire.ci, Kobenan Kouassi Adjoumani salue des deux mains cette reprise du dialogue, dit espérer que pour une fois, la démarche de l'opposition est sincère.
 
Ci dessous l'intégralité de sa contribution        
À la faveur de la reprise du Dialogue politique pour l'adoption du nouveau cadre des élections,  nous notons avec satisfaction que l'opposition dans son ensemble a décidé de revenir à de meilleurs sentiments et de s'inscrire,  nous l'espérons résolument, dans la voie du dialogue et de la recherche du compromis pour tracer ensemble les sillons d'une élection apaisée et démocratique,  conformément à la volonté de SEM le Président de la République Alassane  Ouattara et du peuple ivoirien qui n'aspire qu'à la paix. 
Nous espérons  pour une fois que la démarche de l'opposition est sincère. Parce qu'il est bon de rappeler que c'est justement au moment où certains acteurs de cette opposition parlaient le plus de réconciliation, de pardon et organisaient des  rencontres-spectacles pour sceller les retrouvailles entre frères ennemis que les autorités judiciaires ont éventé un funeste complot visant à porter atteinte à la sûreté nationale. 
Aussi, tout en saluant des deux mains la reprise du Dialogue avec tous les acteurs politiques, nous aimerions porter à la connaissance de tous ceux qui n'auraient pas encore engagé la rupture totale et définitive avec les complots, tous ceux qui pensent pouvoir nous endormir avec leur double jeu, que nous n'avons pas relâché notre niveau de vigilance.  Bien au contraire celui-ci s'est accru, car plus que jamais nos fins limiers veillent parfaitement au grain. 
A tous ceux qui s'agitent encore dans l'ombre et qui pensent naïvement pouvoir prospérer dans la violence en suscitant des attaques ici et là,  je leur conseille de se ressaisir car le Président de la République qui suit avec une extrême attention l'évolution de la situation sécuritaire ne transigera point sur les questions liées à la sûreté nationale,  à la préservation de la paix et à la quiétude des ivoiriens.  Le Président de la République SEM Alassane Ouattara a aussi promis que les élections se dérouleront dans le calme et croyez-moi,  il fera tout ce qui est en son pouvoir pour que cela soit une réalité.
C’est assurément se tromper d’époque et surtout d’ adversaire que de croire qu’il est encore possible de prendre les armes pour s’installer au pouvoir dans un pays comme la Côte d’Ivoire. Le temps des coups d’Etat est révolu. 
Sous le régime du Président Alassane Ouattara, il n’y aura pas de transition politique. L’accession ou la transmission du pouvoir ne peut se faire que par le canal d’élections démocratiques et transparentes. Il est donc temps d’abandonner les schémas et les scénarios suicidaires.
C’est pourquoi, la reprise du Dialogue politique apparait comme une nouvelle opportunité pour aller à la paix et pour des élections apaisées. 
Puisse Dieu permettre à nos opposants politiques de faire leur, cette réalité, eux qui sont prompts à tout remettre en cause, avant de réaliser leur propre forfaiture. 
Qu’il soit donc entendu de tous que là où des irréductibles pensent agir en sourdine pour comploter en douceur, il y a aussi des oreilles attentives qui écoutent en douceur en vue de mettre à nu et de rendre compte de leurs agissements malsains.
Alors à bon entendeur, salut !
 
Le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani 
Porte-parole principal du RHDP

En lecture en ce moment

Tourisme/ L'Adayé Kessiè inscrit à l’agenda touristique par Siandou Fofana

Maurice Kamto (opposant camerounais): «La résistance nationale va se poursuivre»