Après les prétendues réponses du Cheick Boikary Fofana aux Évêques : Voici la position des Imams





COSIM,Évêques,Cheick Boikary Fofana,Imam


Des publications tendant à faire croire que le président du Conseil supérieur des Imams, mosquées et affaires islamiques (COSIM) se serait prononcé sur le message des Évêques au terme de leur 114e Assemblée plénière, sont fausses. C’est ce qu’ont dénoncé, ce mardi, les guides religieux musulmans, dans un communiqué sanctionnant leur réunion hebdomadaire de ce jour.
" Le Bureau exécutif du Conseil supérieur des Imams, des mosquées et des affaires islamiques (COSIM), à sa réunion hebdomadaire de ce mardi 21 janvier 2020, a constaté avec regret des publications abondamment relayées depuis quelques jours via les réseaux sociaux et attribuées à son président, le Cheick Boikary Fofana", rappelle le communiqué. Les imams trouvent que "ces publications tendancieuses, imaginaires, diffamatoires et attentatoires à la cohésion sociale, sans sources fiables, sont de nature à jeter le discrédit sur le guide et l'ensemble de la communauté musulmane". Tout en rappelant que la dernière en date "serait une réaction du guide religieux aux conclusions de la dernière Conférence épiscopale tenue à Korhogo sans que l'auteur ne relève une quelconque source", le bureau exécutif du COSIM "condamne ce comportement et invite les auteurs de ces actes à faire preuve de discernement avant toute publication de nature à jeter le discrédit sur un religieux et à stigmatiser une communauté".
Le COSIM qui rappelle qu’il fait du dialogue interreligieux une priorité, soutient avoir toujours "appelé à la retenue afin que les différentes crises socio-politiques qu'a connues la Côte d'ivoire, ne se transforment en une crise inter-religieuse".

Modeste KONÉ

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Affaire inondation du grand bloc du Chu de Yopougon : les causes, selon le ministère de la Santé

Décès de Allah Thérèse: Ce que Bédié retient de l'artiste