Présidentielle de 2020 : les avertissements d’Affi N’Guessan au pouvoir





Présidentielle de 2020,Affi N'Guessan,FPI,CEI,Amadou Gon Coulibaly,Alassane Ouattara


Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan, au cours d’une cérémonie de présentation de vœux, a prévenu le pouvoir d’Abidjan sur la nécessité de réformer la Commission électorale indépendante (CEI) si elle veut une élection présidentielle apaisée. Selon lui, il faut qu’elle "épouse les standards internationaux pour garantir des élections libres et transparentes".
" Lorsque l'on voit combien de fois, ils s'acharnent sur Soro Guillaume parce que sa candidature va leur faire perdre des voix au Nord, comment penser qu'ils ne mettront pas tout en œuvre pour utiliser toutes les institutions chargées des élections pour frauder en 2020", s’interroge Affi N’Guessan. Qui prévient : " Donc, ou les élections sont faites de façon transparente avec une CEI qui inspire confiance à tous, ou alors nous serons tous dans la rue ou en prison pour qu'Alassane Ouattara installe Amadou Gon Coulibaly comme président de la République. Mais nous n'assisterons pas, impassibles comme des moutons, et laisser Alassane Ouattara aller installer frauduleusement Amadou Gon comme président de la République de Côte d'Ivoire contre la volonté des Ivoiriens".

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Miss Côte d’Ivoire 2019 : Gueye Tara, la plus belle

Levée de corps de Séri Gnoléba : Ce que Gbagbo avait confié au défunt révélé