La Haye: La CPI doit « protéger Blé Goudé de l’ingérence des autorités » ivoiriennes (avocats)





cpi,Blé Goudé


Les avocats de Blé Goudé, l’ex-leader de la jeunesse pro-Gbagbo ont souhaité que leur client soit protégé de toute interférence des autorités de son pays au cas où les conditions de restriction à sa liberté seraient levées.
« La Cour doit s’assurer que Blé Goudé est protéger de toute interférence extérieure venant de son pays natal » pouvant l’empêcher de venir au procès, ont-ils plaidé auprès du juge président, à l’ouverture de l’audience sur les conditions de mise en liberté de Gbagbo et son ex-co-détenu.
Evoquant le mandat d’arrêt émit contre leur client par l’Etat de Côte d’Ivoire, ils ont relevé qu’il est poursuivi dans son pays pour les mêmes faits que ceux qui ont été présentés à la CPI.
Avant eux, la défense de Laurent Gbagbo a indiqué dans son exposé la nécessité pour la Cour de permettre à l’ancien président de jouir d’une liberté totale.
« Les circonstances font qu’il convient de lever les restrictions imposées à Gbagbo afin qu’il puisse retrouver l’intégralité de ses droit fondamentaux », ont déclaré ses avocats.

MYNA

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Henri Konan Bédié : "Alassane a demandé la dissolution du PDCI-RDA … j’ai refusé"

Le Salon international de la Famille s'ouvre le 1er novembre à Abidjan