12e édition de Ciné Droit libre : Le cinéma pour la promotion des élections apaisées





Cinéma,élections apaisées,Ciné droit libre,A'Salfo,Magic System,Goethe Institut


La 12e édition du festival de films sur les droits humains et la liberté d’expression, "Ciné Droit Libre" se tiendra à Abidjan du 14 au 17 octobre 2020, sous le thème "Pour des élections apaisées", selon un communiqué dont nous avons reçu copie.

Parrainé cette année par Salif Traoré, dit A’salfo, lead-vocal du groupe Magic System et Ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco, ce festival entend sensibiliser les populations sur la nécessité absolue d’aller à une élection présidentielle apaisée, le 31 octobre 2020. Afin d’avoir "Zéro mort, avant et après le vote", selon les organisateurs.

En raison de la pandémie de la Covid 19, cette 12ème édition sera retransmise en live sur la page Facebook du festival, avec la diffusion de capsules vidéo et de messages appelant les populations à des élections apaisées. Cependant, en présidentiel, quatre séances de projections avec un nombre de places limité, dans le strict respect des mesures barrières contre la propagation de la Covid-19 seront proposées.

Au programme de "Ciné droit libre" de cette année, six activités dont une soirée d’ouverture avec un débat sur la contribution des femmes pour des élections apaisées. Les projections de films suivies de débats ; Un atelier de formation de journalistes sur la couverture d’une campagne électorale (Fondation Friedrich Naumann) ; Un atelier d’éducation des populations aux droits humains ( Abobo et Koumassi) ; La diffusion de capsules vidéo appelant les populations à œuvrer pour que l’élection présidentielle de 2020 se déroule dans la paix (campagne 1 mot pour la paix) jusqu’au 31 octobre 2020 ; Une soirée de clôture avec un panel sur le thème : "La jeunesse ivoirienne face au défi d’une élection présidentielle apaisée"

Plusieurs autres projections sont prévues au Goethe Institut d’Abidjan, à l’Institut Français, à Yopougon (Sicogi) et Koumassi (Campement). Il s’agit entre autres de "Espoir Démocratie" de Gideon Vink, Abdoulaye Diallo et Inoussa Kaboré ( Burkina Faso) ; "An african election" de Jarreth et Kevin Merz ( Ghana) ; "Ouvrir La Voix" d’Amandine Gay (France), "Fleurs de la liberté" de Mirjam Leuze (Allemagne). Les projections de films seront suivies de débats avec le public. La cérémonie d’ouverture est prévue le mercredi 14 octobre 2020 au Goethe-Institut, à Cocody,  en présence du parrain, Salif Traoré dit A’salfo.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Éducation nationale – cours à distance : voici les nouveaux horaires

Crise au Mali : La CEDEAO demande la démission des 31 députés, objets de contestation