Interpellation et détention de proches de Soro : Voilà où les avocats de Soro ont décidé de porter l'affaire





Détention des proches de Soro,avocats de Soro


Le Conseil de l’ancien président de ‘Assemblée nationale Guillaume Soro dont plusieurs des proches sont en détention en Côte d’Ivoire ont décidé de frapper fort en saisissant les instanceS juridiques internationales pour "détention arbitraire".

"Nous avons saisi le Groupe de travail sur la détention arbitraire à Genève au nom des 19 personnes dont des députés", a déclaré ce vendredi, Me William Bourdon, avocat au barreau de Paris et membre du collectif des avocats de Guillaume Soro, lors d’une conférence de presse.

L’avocat, pour qui, le principe d’un procès équitable a été piétiné lors des interpellations, des auditions et du placement en détention des prévenus, dit être confiant que le Groupe de travail sur la détention arbitraire sanctionnera la Côte d’Ivoire pour les graves mépris des principes fondamentaux de la loi ivoirienne et de la loi régionale.

Outre le groupe  de travail, le collectif d’avocats dit avoir saisi aussi différents rapporteurs spéciaux et envisage de saisi également l’Union interparlementaire internationale.

"Nous pensons qu’elle prendra une résolution", a-t-il prédit, s’appuyant sur le fait que des élus du peuple soient jetés en prison.

Le collectif n’entend pas rester là. Un mémo synthétisant l’ensemble des violations sera en outre adressé aux principaux décideurs européens, notamment l’Union européenne, le Parlement européen et le Conseil de l’Europe.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Éditorial (Maître Roger OUÉGNIN) La FIF au révélateur !

Chan 2020 au Cameroun : les quatres poules constituées