Fête de Saint Valentin-Les hommes en colère : Voici les raisons





Saint Valentin,Cadeaux,hommes


La fête de Saint Valentin ou fête des amoureux aura lieu cette année le vendredi 14 février  à travers le monde entier.  Cependant depuis quelques années, les hommes sont en colère contre cette fête.

Plusieurs raisons sous tendent leur mécontentement. Ce que l’on prenait pour du bluff est en train de prendre des proportions inimaginables, surtout avec des sorties de ces derniers jours sur les réseaux sociaux, notamment Facebook.

La première raison, c’est que selon la plupart d’entre aux, cette fête n’a pas de sens, surtout en Afrique.

"Nous les africains, nous importons tout. La fête de Saint Valentin n’existait pas il y a quelques années. Les commerçants ont commencé à faire de bruit autour pour vendre leurs marchandises et là, l’on veut nous l’imposer. En tout cas, chez moi, ça ne passe pas. Je ne la célèbre pas parce que j’estime que l’amour que je porte à ma femme, c’est tous les jours que je le lui démontre", fait savoir M. A. Joseph.

La seconde raison, c’est que les hommes estiment que c’est une fête budgétivore qui arrive juste après les fêtes de fin d’année.

"Tout le monde sait les dures réalités du mois de janvier quand nous sortons des fêtes de fin d’année. A peine nous voulons souffler qu’on nous parle de Saint valentin. Là encore, il faut sortir de l’argent pour offrir des cadeaux. Avec les difficultés financières que nous connaissons, je pense que c’est un luxe de m’imposer cette fête", soutient pour sa part Julien N’Guessan.

La dernière raison du mécontentement des hommes se situe dans la qualité des cadeaux offerts aux hommes à l’occasion de cette fête. Pour eux, il est inadmissible que pendant qu’ils offrent des cadeaux onéreux aux femmes, ces dernières se contentent de leur acheter en retour des sous-vêtements, et autres serviettes.

"Il n’est pas question d’accepter que les femmes continuent de nous infantiliser avec des cadeaux tels que des chokotos et des débardeurs (sous-vêtements pour hommes) ou encore des serviettes. Nous voulons aussi des téléphones, des chaussures, des parfums , chemises, bracelets, etc.", lance un internaute, dans un élan de colère.

L’affaire s’est amplifiée au point de se retrouver sur Facebook où "Le syndicat des hommes" demande à leurs membres de ne pas accepter ces cadeaux.

En attendant, les commerçants, eux, proposent une panoplie de produits pour célébrer l’amour. Des nounours, aux draps de lit érotiques, en passant par des coussins, des roses, etc. tout est mis en œuvre pour que chacun des conjoints trouve le cadeau idéal pour son amoureux.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Trois ans après sa mère : le fils de Marie-Louise Asseu est décédé

Etats généraux de l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire/ Fofana Ali (Président du Comité d’Organisation) : "Il nous faut définir une feuille de route claire"