Cameroun: 22 personnes tuées, dont 14 enfants, dans le nord-ouest anglophone





Cameroun,22 personnes tuées,14 enfants,nord-ouest anglophone


Selon le chef du Bureau de la coordination des Affaires humanitaires de l'ONU, quatorze enfants, dont neuf enfants âgés de moins de cinq ans, se trouvent parmi les victimes de ce massacre.

Les atrocités ont été commises vendredi dernier, au village de Ntumbo, dans le nord-ouest anglophone. « Selon les renseignements qu’on a réussi à confirmer, vingt-deux civils ont été tués le matin du 14 février. Des hommes armés ont, pour une raison inconnue, ciblé ces personnes. Sur les vingt-deux victimes (…), quatorze étaient des enfants. Et nous sommes portés à croire que neuf d’entre eux avaient moins de cinq ans. Dans la plupart des cas, ils ont été tués par balles et leurs corps ont été brûlés dans des maisons qui ont été incendiées. Nous savons, également, qu’une des victimes, une femme, était enceinte. Une seconde femme enceinte a été blessée par balles. Heureusement, elle est encore en vie. Elle a été hospitalisée et se trouve dans un état critique. Hélas, elle a perdu son bébé », explique à RFI James Nunan, le chef d'Ocha pour les régions du nord-ouest et du sud-ouest, les deux provinces anglophones. Lire la suite sur rfi.fr

En lecture en ce moment

Mali/ Une quarantaine de villageois tués lors d’un raid

Un retour pas comme les autres