Décès d'Erickson Le Zulu: Son manager Youl Sayal parle





Décès d'Erickson Le Zulu,Youl Sayal


Dès l'annonce du décès de l'artiste Erickson Le Zoulou, notre confrère de 'Babi One" est rentré en contact avec  son manager Youl Sayal. Toujours sous le choc, il se confie. 
Bonjour Youl Sayal... Yako à toi et à tout le staff. La terrible nouvelle du décès de ton artiste vient de tomber... mais était-il malade ? 
En effet, je suis sous le choc et complètement déboussolé avec cette triste nouvelle. Merci à vous... Oui on peut dire que mon artiste était malade. Erickson Le Zoulou souffrait d'une cirrhose du foie, puis d'un cancer. C'est depuis peu avant octobre 2019 qu'il a commencé à souffrir de cette maladie comme je l'ai appris de lui-même. Mais son entourage à Paris là-bas ne m'a pas toujours tenu informé régulièrement de l'avancée des choses.
La dernière fois que tu as échangé avec lui, c'était quand ?
- Disons que c'était vers octobre là-bas, on a parlé au téléphone à cette période là assez fréquemment. On parlait boulot et projets... 
T'a-t-il confié des informations et des confidences dans les derniers moments avant sa mort ?
 Non malheureusement... car comme je l'ai dit, après la période d'octobre où on parlait beaucoup au téléphone, nos échanges sont devenus rares et peu réguliers. Juste quelques mots sur messenger... Je n'étais donc pas mis au parfum de l'évolution et de l'aggravation de son état de santé. Je ne sais pas si c'est lui qui a voulu ça comme ça, pour ne pas m'inquiéter, mais toujours est-il que après j'ai découvert qu'il ne parlait plus et tout ça on ne m'avait rien dit.       Jusqu'à ce que jeudi dernier on m'appelle pour me dire que ça n'allait plus du tout et qu'on venait de l'évacuer. A partir de ce moment là, je suis resté en ligne avec ceux qui étaient autour de lui jusqu'au moment du décès.
  Comment vont ses enfants, sa femme et sa famille au Congo ?
Ses enfants vont bien, en tout cas ceux d'Abidjan. C'est-à-dire les deux enfants qui sont avec sa femme ici à Yopougon ainsi que sa fille qui est à Abata. Tous sont pris en charge sur le plan moral et psychologique par des personnes qui les entourent et les réconfortent. Quand à sa famille au Congo, je sais qu'elle a été informée par son petit frère qui est ici à Abidjan. 
Où se dérouleront les obsèques, ici à Abidjan ou au Congo ?
Pour le moment rien n'a été arrêté. Moi et le staff sommes certes sa famille professionnelle et même de vie, puisque nous nous connaissons depuis des lustres, mais il a sa famille biologique. Et en Afrique dans ce genre de cas, c'est la famille biologique qui décide. Je crois savoir que les Congolais de Paris et la famille de l'artiste sont en train de multiplier les réunions, certainement que d'ici  là on saura la décision finale. Ce qui est sûr ça m'étonnerait qu'il soit inhumé au Congo. Ce sera probablement à Paris ou à Abidjan. Mais même si c'était à Paris, retenez que ici à Abidjan, nous le staff on organisera quelque chose pour que le public ivoirien qui l'a adopté et aimé lui rende hommage.
 Si on te demande de définir Erickson en quelques mots...
 Je suis totalement ému de parler d'Erickson Le Zoulou au passé... Mais nous sommes tous des Croyants et la volonté de Dieu a été faite. Mon artiste est quelqu'un de persévérant, rien qu'à regarder son parcours on le comprend. Lui et moi avions pour devise le travail et rien que le travail. Il était persuadé que seul le travail pouvait lui apporter le succès et pour cela il ne rechignait jamais à la tache. Je retiens aussi que c'était un homme sans histoires, qui n'a jamais eu de problèmes avec quelqu'un. Il avait ses défauts comme toute personne mais Erickson Le Zoulou savait respecter tout le monde, il aimait l'être humain comme on dit. Voilà les deux chose qui peuvent résumer l'artiste et l'homme : le travail et l'amour du prochain. 
 Un message à ses fans ?
 Un artiste ne meurt jamais et ses œuvres sont là pour le faire vivre. Je dis yako à tous les fans et je leur demande de sécher leurs larmes en priant Dieu pour que notre artiste repose en paix. Et aussi qu'ils continuent d'écouter et d'acheter ses albums pour que son souvenir reste avec nous. 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Processus électoral : Le président de la CEI échange avec la nouvelle représentante du PNUD en Côte d’Ivoire

Les Eléphants retrouveront la Zambie le 19 juin