Bourse : L’Ivoirien Parfait Kouassi, nouveau président du Conseil d’administration de la BRVM





BRVM,DR KOUASSI PARFAIT,PCA


Dr Parfait Kouadio Kouassi, 1er vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, est désigné nouveau président des Conseils d’administration de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et du Dépositaire central/Banque de règlement (DC/BR), en remplacement du Sénégalais Pierre Atépa Goudiaby, démissionnaire, après une réunion du Conseil d’administration, tenu ce mardi, à Cotonou, en République du Bénin.
Le président sortant a remercié les membres des Conseils d’administration pour la confiance qui lui a été accordée depuis juin 2015 et renouvelée en juin 2018. 
Il a exprimé à l’ensemble des membres des Conseils sa satisfaction quant au travail accompli au cours de toutes ces années dans un esprit constructif et apaisé qui a permis d’atteindre les résultats obtenus.
Pierre Atépa Goudiaby a félicité le président entrant, dont les hautes qualités et l’engagement au service du secteur privé de l’UEMOA ne sont plus à démontrer. Il s’est dit confiant que le travail entamé sera poursuivi.
Quant au présidant entrant, il a remercié l’ensemble des membres des Conseils d’administration de la BRVM et du DC/BR pour le choix porté sur lui et les a assurés de sa disponibilité à œuvrer pour la mise en œuvre de la vision et des ambitions des deux structures centrales.
Il a exprimé sa disponibilité à poursuivre la politique de développement des deux institutions sous-régionales, entamée sous la houlette de son prédécesseur qu’il n’a pas manqué de féliciter pour son action.
Dr Parfait Kouadio Kouassi est actuellement 1er Vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire. Il a représenté, à ce titre, cette institution aux Conseils d’administration de la BRVM et du DC/BR depuis 2017 et conduit les travaux des comités d’audit et des risques en tant que Président, depuis juin 2018.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Les résultats des concours administratifs 2018 disponibles

Non à l’indignation sélective