Affaire ''Le Rhdp délivre des Cni à ses militants à Dikodougou'', la réaction de la coordination régionale du Poro ( communiqué)





Rhdp,Dikodougou,Cni


Affaire ''Le Rhdp délivre des Cni à ses militants à Dikodougou'' : la réaction  de la coordination régionale du Poro 


Le journal Le Nouveau Réveil, dans sa parution du lundi 17 février 2020, repris par le site d’information Afrik Soir, a produit un article intitulé « DIKODOUGOU/ Le RHDP délivre des Cni à ses militants ». Dans ce papier, le journaliste M.K affirme que le RHDP procède « déjà à l’établissement et à la délivrance des Cni à ses militants dans une ville du nord, en l’occurrence Dikodougou. »

Le journaliste, pour justifier cette information, reprend un communiqué parut sur une plateforme internet, intitulé : « Identification des sans-papiers dans la Région du Poro » et signé du député RHDP du Département de Dikodougou, SORO Tiohona.

En réaction à cette exploitation tendancieuse et politicienne de ce communiqué, la coordination régionale du RHDP du Poro  tient à faire les  précisions suivantes :

Il n’existe pas d’opération d’établissement, ni de délivrance de Cartes Nationales d’Identité à Dikodougou.

En effet, l’Honorable SORO Tiohona, en sa qualité de représentant des populations de Dikodougou à l’Assemblée Nationale et de leader d’opinion, n’a fait qu’informer, sensibiliser et inviter ses concitoyens, via la plateforme de communication Facebook « la voix du Koufoulo », à s’inscrire dans l’opération nationale d’enrôlement pour  l’établissement des cartes nationales d’identité, officiellement lancée le lundi 17 février 2020 à l’Hôtel du District d’Abidjan par le Ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation.

Mieux, à la lecture de ce communiqué, reproduit in extenso par le journaliste dans son papier, on se rend compte qu’il n’est fait nullement mention d’une quelconque opération d’établissement et de délivrance de cartes nationales d’identité aux populations de Dikodougou.

Au demeurant, cette initiative de l’Honorable d’amener les populations à se faire enrôler, est d’autant plus nécessaire qu’elle intervient à quelques mois de l’élection présidentielle d’octobre prochain où chaque formation politique invite ses électeurs à disposer de leurs cartes nationales d’identité.

Ainsi, au regard de cette exploitation politicienne et erronée de ce communiqué, on peut aisément comprendre que l’opposition et tous ses supports se sont vraisemblablement inscrits dans des actions systématiques de dénigrement, de calomnie et de diffusion d’informations erronées à des desseins inavouées pour faire passer le RHDP comme une tribune de faussaires.

Le RHDP n’a pas compétence pour établir et distribuer des cartes nationales d’identité. La seule structure habilitée en la matière en Côte d’Ivoire est  l’Office Nationale de l’Etat Civil et de l’Identification (ONECI) et ses démembrements installés sur toute l’étendue du territoire national.

En tout état de cause, Il ne s’agit là que d’une incitation au soulèvement populaire afin de freiner la marche inexorable de notre pays, dirigée de main de maître par le Président de la République Alassane OUATTARA et son Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY vers l’émergence.

La Coordination Régionale du RHDP du Poro condamne ces pratiques de la presse proche de l’opposition qui ne relèvent pas du journalisme professionnel. Elle invite, en conséquence, ses militants et les ivoiriens à la sérénité et à faire confiance au Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix qui reste la seule alternative crédible pour apporter la paix et le développement en Côte d’Ivoire.

 

 

             LA COORDINATION REGIONALE RHD

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Un an après son acquittement, ce que Blé Goudé a réservé à ses avocats

Max Gradel va finalement rester à Toulouse